Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Coiffure : Ce papa a pris des cours pour apprendre à coiffer sa fille

Incapable de faire une simple queue de cheval à sa fille de 3 ans, Greg Whickherst a pris des cours pour apprendre à réaliser toutes sortes de coiffures. Il expose aujourd'hui ses créations sur Facebook.

C'est incontestablement l'histoire mignonne du jour, garantie sans chaton. Greg Wickherst, père célibataire de la petite Izzy dont il a la garde, s'est retrouvé désemparé quand la fillette de 3 ans lui a un jour demandé de lui faire une queue de cheval. Refusant de se laisser abattre, il a tout de suite pris les choses en main pour répondre à la simple demande de sa fille. Employé administratif dans une université du Colorado, l'Américain a demandé l'aide d'étudiants du département de cosmétologie.

Un père prêt à tout pour sa fille

Si le papa du jour avoue bien volontiers au Huffington Post que "les cheveux, ce n'était vraiment pas son truc", il s'est pourtant finalement prêté au jeu et a su rapidement faire des merveilles de ses dix doigts. "En un rien de temps, j'étais capable de faire une simple tresse, puis une tresse fishtail, et une tresse française. J'ai appris comment faire une queue de cheval, puis à la faire tourner sur elle-même au-dessus ou en dessous. J'ai appelé ça la queue de cheval inversée". Greg Whickerst aurait également trouvé sur Puretrend des tutos faciles pour toutes les coiffures.

Pas peu fier de ses prouesses, Greg Wickherst a même commencé à poster ses créations sur une page Facebook, attirant de nombreux curieux du monde entier. L'occasion pour lui de rappeler l'importance pour les pères célibataires de profiter de ses jeunes enfants, et d'être attentifs à leurs désirs et besoins. Plein de bon sens, il a ainsi confié profiter de chaque instant : "Les bons comme les mauvais. Même les couches sales, les caprices dans les magasins, les nuits blanches où vous ramassez le vomi à mains nues. Parce que ce n'est pas éternel". Et le prix du meilleur papa de l'année va à...

À ne pas rater