Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Clara Morgane : ses secrets minceur, ses idoles, ses conseils mode... Rencontre

A 35 ans, la jeune maman s'est lancée dans une nouvelle aventure, celle de monter un cabaret. Entre deux rendez-vous, Clara Morgane évoque ce projet très important pour elle, mais aussi ses habitudes beauté, ses coups de coeur mode et ses faux pas.

D'où t'es venue l'idée et l'envie de monter un cabaret ?

J'ai rencontré Muratt Atik, le boss du Pink Paradise, il y a deux ans pour une pièce ("Cabaret Canaille" d'après les textes de Victor Hugo, Guy de Maupassant et Théophile Gautier) mise en scène par Nicolas Briançon. C'était au Théâtre de la Pépinière, une lecture d'un ensemble d'anciens textes licencieux. On partage tous les deux cette passion pour les artistes, pour la musique, l'acting. Ça nous a donné envie de donner la parole aux artistes qui nous touchent. Et le lieu s'y prêtait.

Comment les as-tu sélectionnés ?

Mon ami, Soledad Franco, est la directrice du site www.casting.fr. Ça m'a semblé évident de travailler avec elle. On a passé une annonce. Le casting s'est fait par vidéo d'abord, puis au Pink. Il y a des choses qui marchaient, d'autres non. J'ai par exemple demandé à l'une des artiste, championne de pole danse, d'apporter de l'humour dans son numéro, en passant par la danse.

D'où te vient cette passion pour les looks de pin-up et le glamour ?

Je ne sais pas. Je n'aurais pas aimé naître à cette époque, car je nous considère aujourd'hui comme très privilégiés. Mais j'aime l'esthétisme de ces années-là. C'était une époque passionnante.

Quelles stars d'alors t'ont inspirée, fait rêver ?

Joséphine Baker, Edith Piaf. Un peu plus tard, Serge Gainsbourg. Je suis une grande fan. C'est une référence. J'en suis admirative.

Aujourd'hui, quelles célébrités te servent de modèles (en termes de look, de carrière et/ou de mise en beauté) ?

Il y en a peu, à dire vrai. Actuellement, je citerais Lady Gaga. Je trouve sa folie douce absolument fascinante. C'est une grande artiste, une grande compositrice et une grande voix. Et un électron libre. J'aime sa liberté, le fait qu'elle s'affranchisse des normes.

Quels sont tes indispensables beauté ?

De façon générale, je me maquille le moins possible, sauf pour un événement ou un rendez-vous. J'ai toujours tendance à penser que ça va encrasser ma peau. Je la démaquille à l'eau micellaire Bioderma. Je mets une crème de jour mais je n'ai pas de référence précise, j'essaie plusieurs marques. Et j'utilise aussi un soin Uriage pour le nettoyage de ma peau.

Quelle est ton astuce pour prendre soin de ta peau ?

Bien la démaquiller !

Quel est ton dernier coup de coeur beauté ?

Ce n'est pas du tout une nouveauté, mais depuis mes 14 ans, j'utilise un recourbe cils Shu Uemura. Et un rouge à lèvres Chanel. Je suis une fidèle.

Tu as retrouvé ta ligne en un temps record après ton accouchement. Quel est ton secret, outre le sport ?

Honnêtement, il n'y a pas de secret. J'ai fait attention toute ma vie. Et pendant ma grossesse, j'ai pris 15 kilos ! Mais quand les muscles sont là, ils sont là. J'ai fait du sport jusqu'au sixième mois de grossesse. Depuis l'accouchement, j'ai repris les entraînements en salle, trois fois par semaine. Je fais aussi très attention à ce que je mange, tout excès est néfaste. Je mange le plus simple, frais et bio, et pas trop de viande.

Quel est ton pire faux pas mode ?

Le décolleté + la minijupe. J'essaie d'éviter de cumuluer les "points de lumière". Et de varier en associant une robe de soirée et une veste en cuir. Je vote pour la simplicité.

Tes boutiques préférées pour enrichir ta garde-robe ?

Patrizia Pepe, Eleven Paris (pour les T-shirts mais pas que), Pinko. Je suis aussi une grande fan de chaussures et de Giuseppe Zanotti.

À ne pas rater