Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Claire Chazal : ses parents, son fils unique, sa carrière...Elle dit tout

Claire Chazal est l'invitée, très attendue, du "Divan" de Marc-Olivier Fogiel, qui sera diffusé le 23 juin prochain sur France 3. Dans son dernier numéro, Gala lui tire le portrait avec les premières confidences de la présentatrice de TF1 dévoilées. Ses parents, son fils et l'après-JT... Elle dit tout.

Sur le "Divan" de Marc-Olivier Fogiel, Claire Chazal se prête volontiers à la confidence. Et la journaliste la plus sexy de TF1 a des choses à dire. Son enfance avec des parents peu enclins aux démonstrations d'affection, son fils unique qui est sa fierté et n'aurait pas laissé de place pour des frères et soeurs ou encore sa carrière après le JT de TF1. Elle se révèle comme jamais, comme le dévoile Gala.

Claire Chazal : "Quand je repense à mon enfance, le mot qui me vient est 'peur'"

Claire Chazal n'a pas toujours eu l'assurance qu'on lui connait. Si aujourd'hui elle est une des figures incontournables du petit écran, fut un temps où la blonde envisageait de devenir danseuse étoile. Un rêve vite avorté alors qu'elle confie : "Je n'étais pas assez douée. Il faut un don particulier et puis, j'aimais les études quand même. Mais l'idée était de ne pas les décevoir [ndlr : ses parents], oui. J'avais de l'orgueil. C'est une autre chose que mes parents m'ont transmise : l'envie d'être devant". Ses parents, Jean et Josette, qui ont du mal à exprimer leur amour à Claire Chazal et son frère aîné Philippe. "Il y avait beaucoup de pudeur. C'est une génération qui n'avait pas entendu les mots, qui avait souffert de la guerre, des privations. Ils n'ont pas su, voulu ou pu donner ce soutien inconditionnel qu'on aurait aimé avoir au fond", a-t-elle déclaré. La présentatrice qui a dû faire face au décès de sa mère en avril 2015 et Paris Match révélait que Mme Chazal était "la seule téléspectatrice des journaux du week-end de TF1 à critiquer sa fille", visant toujours l'excellence.

Elle poursuit en résumant son enfance en ces termes : "Quand je repense à mon enfance, le mot le plus proche de mon état d'esprit permanent, c'est le mot peur. L'inquiétude dominait. De mal faire, de ne pas réussir, que mes parents aillent mal".

Claire Chazal et le célibat : "J'ai préféré vivre seule"

Elle a également accepté de revenir sur sa vie privée et surtout amoureuse, souvent commentée par les médias. Après une relation discrète avec Patrick Poivre d'Arvor, père de son fils unique, François, qu'elle a eu à l'âge de 39 ans, elle se marie 6 ans plus tard avec Xavier Couture, directeur adjoint de TF1 à l'époque. Claire Chazal a également eu une idylle avec l'acteur Philippe Torreton, puis aperçu avec le mannequin Arnaud Lemaire, de dix-neuf ans son cadet. Ce dernier confiait l'été dernier d'elle qu'elle était une "femme formidable". En somme, la présentatrice jouit d'une vie amoureuse épanouie. "Je ne me suis jamais souciée du 'qu'en dira-t-on'", a-t-elle déclaré, "Où est l'audace ? J'ai vécu ces histoires avec passion et sincérité".

Et il faut le savoir, Claire Chazal est exigeante en amour alors qu'elle poursuit : "Si on a une exigence de sincérité, d'absolu, de sentiments vrais, forts, si cette expérience de départ n'est pas satisfaite, on préfère, enfin, moi, j'ai préféré vivre seule".

Claire Chazal et son fils : "Il n'y aurait pas eu de place pour un deuxième"

Femme épanouie et accomplie, Claire Chazal est également une mère comblée. "Un enfant c'est d'abord une partie de soi, un prolongement", confie-t-elle, "Mais ce qui est plus beau, c'est d'assister à l'éclosion d'une personnalité différente, qui vous échappe". François, 20 ans est "l'être qui compte le plus" pour elle. "C'est un sentiment de bonheur et de chance folle que cet humain soit là", déclare-t-elle encore. D'ailleurs la présentatrice est catégorique : "Il n'y aurait pas eu de place pour un deuxième enfant".

Et quand on la questionne sur l'après-JT, Claire Chazal reste évasive : "J'espère que je l'anticiperai un petit peu, que j'arriverai à le vivre calmement et avec des choses qui me permettront de croire dans un autre avenir". Elle n'a certainement pas dit son dernier mot.

À ne pas rater