Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Claire Chazal évincée de TF1 : "Je n'en voudrai jamais à Anne-Claire Coudray"

4 photos
Lancer le diaporama

Débarquée en septembre dernier des journaux télévisés de TF1 qu'elle présentait depuis 25 ans, Claire Chazal a depuis su rebondir. Aujourd'hui à la tête d'"Entrée libre", sur France 5, elle s'est exprimée dans "C à Vous" sur son éviction et sa remplaçante, Anne-Claire Coudray.

En septembre dernier, le petit monde du PAF a tremblé. En cause, l'éviction de TF1 d'une des journalistes qu'on pensait indéboulonnable : Claire Chazal. Engagée par la chaîne en 1991, elle présentait depuis lors les journaux télévisés du week-end. C'était elle aussi qui interviewait les présidents de la République et animait, depuis octobre 2010, le magazine "Reportages".

Malgré cette ancienneté exemplaire, la star de la première chaîne a été remerciée sans ménagement, à la surprise générale. Remplacée par son joker, Anne-Claire Coudray, Claire Chazal ne nourrit pas d'aigreur vis-à-vis de son ancienne équipe, comme elle l'a expliqué jeudi soir dans "C à vous", sur France 5, sa nouvelle chaîne d'adoption.

"Je crois qu'Anne-Claire Coudray n'a pas demandé à me remplacer et que je ne lui en voudrais jamais, à Anne-Claire Coudray. Elle a accepté une proposition et elle en a bien eu raison, naturellement. Elle n'a, je crois, pas intrigué pour prendre ma place."

"Je n'ai aucune hostilité vis-à-vis de cette équipe"

Aujourd'hui aux commandes du magazine culturel "Entrée libre", diffusé du lundi au vendredi à 20h15, Claire Chazal assure "être restée très amie" avec son ancien rédacteur en chef, toujours en place. "Je n'ai aucune hostilité vis-à-vis de cette équipe".

A 59 ans, la journaliste s'est lancée dans une nouvelle aventure en animant une émission entièrement consacrée à la culture. Et sa nomination - au détriment de Laurent Goumarre, à la tête du programme depuis son lancement en septembre 2011, semble réussir à "Entrée libre", qui a enregistré la semaine dernière des audiences record.

"On est quand même sur une chaîne - c'est extraordinaire - où tout progresse. Quand on vient d'une chaîne où c'est plutôt l'inverse..." Un tacle bien envoyé à ses anciens employeurs.

À ne pas rater