Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Christophe Lambert : l'alcool, la paternité, interview croisée avec sa fille

Christophe Lambert la considère comme "sa plus belle réussite". Sa fille, Eleanor, 21 ans, étudie à New York et se lance dans le mannequinat. L'occasion pour Paris Match d'aller interroger le père et la fille sur leur relation, les addictions de l'acteur et sa vie amoureuse.

Si Christophe Lambert a aimé des actrices, sa plus belle histoire d'amour, c'est celle qui le lie à sa fille, Eleanor. Née de son union avec la comédienne américaine Diane Lane, la jeune femme a aujourd'hui 21 ans et suit des études de musique à New York.

Un papa confident

Interviewés par le magazine Paris Match, le père et sa fille affichent une complicité qui plaît à voir. Pour Eleanor, cela ne fait pas l'ombre d'un doute, Christophe Lambert est "un super papa", "drôle", qu'elle qualifie de "grand enfant". "Mon père a les pieds sur terre. Avec lui, je peux parler de garçons, d'alcool..." explique-t-elle.

A la fois ami et confident, ce dernier a toujours tâché d'être très présent pour sa fille. "Malgré mon travail, la distance, j'ai passé neuf mois par an avec elle, jusqu'à ses 12 ans", souligne l'acteur.

Il n'a pas non plus fait l'impasse sur celles qui ont pu partager sa vie, après sa séparation d'avec Diane Lane, en 1994. "Mon père m'a toujours présenté ses amoureuses quand c'était sérieux. J'ai adoré les deux femmes qui ont compté après ma mère, Sophie Desmarais et Sophie Marceau. On entretient toujours de bonnes relations."

A propos de Sophie Marceau, dont son père s'est séparé en 2014 (l'une des ruptures chocs de l'année), Eleanor trouve que c'est "une mère et une femme incroyable" qu'elle "respecte énormément".

Son addiction à l'alcool

Dans les pages du magazine, Christophe Lambert parle aussi sans ambage de son alcoolisme, dont sa fille a été témoin. "A 7 ans, elle m'a vu boire plus que de raison et ne comprennait pas. Aujourd'hui, on a ouvertement parlé de cette addiction à l'alcool. Elle sait que j'en sors."

Si l'acteur boit, ce n'est pas pour fuir un mal-être, mais par besoin, pour être gagné par "un faux bien-être". Avec l'aide de médecins, il a arrêté de boire, plusieurs fois. "A 42 ans, je me levais la nuit pour boire". Suivent trois ans sans une goutte d'alcool, avant qu'il ne replonge. Et ainsi de suite.

"J'ai dû me sevrer une dizaine de fois ces 15 dernières années." Parlant de sa maladie comme d'un cancer, il assure aujourd'hui s'en être sorti : "Je suis super bien dans ma peau."

De quoi lui permettre de se concentrer sur "sa plus belle réussite", sa fille, qui se lance dans le mannequinat. Fan de Kate Moss, elle a signé avec l'agence The Face. Loin de s'en faire pour sa fille, Christophe Lambert préfère l'encourager.

"Si elle a des problèmes, je serai là." Un vrai papa poule.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans le Paris Match du 16 au 22 juillet (n°3452) aujourd'hui en kiosque.

À ne pas rater