Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Christoph Waltz, "terrifié" par François Hollande, se moque de Nicolas Sarkozy

Christoph Waltz a un avis bien tranché sur les politiques français. Quand la plupart des acteurs hollywoodiens ignorent tout de François Hollande, le comédien autrichien s'amuse des difficultés du chef de l'Etat, par qui il est "terrifié".

Christoph Waltz est désormais l'un des grands d'Hollywood. Depuis le 1er décembre, l'acteur autrichien, oscarisé pour son rôle dans "Inglorious Basterds" de Quentin Tarantino, possède son étoile sur le célèbre Walk of Fame. Interviewé par le magazine Première à cette occasion, il s'est beaucoup amusé des présidents français.

Quand on demande à Christoph Waltz ce qui lui fait peur, la réponse fuse. "Je vais vous dire qui a l'air terrifiant : George W. Bush", a déclaré le comédien dans les pages de Première. Avant d'ajouter : "Et François Hollande. L'incompétence crasse de ce dernier me fait peur. Après, tout dépend de ce qui vous fait peur. Un videur à l'entrée d'une boîte de nuit ne m'effraie pas. En revanche, le degré d'incompétence de Hollande, ça, oui, c'est terrifiant !".

Il n'hésite d'ailleurs pas à se moquer de la vie privée du président français, expliquant être amusé par "les déboires sentimentaux de François Hollande", alors que Valérie Trierweiler se livre dans les médias internationaux. De quoi susciter une mini polémique sur Internet. Mais l'acteur n'égratigne pas que l'actuel chef de l'Etat.

Christoph Waltz, mort de rire devant Nicolas Sarkozy qui trébuche

Dans l'interview à Première, Christoph Waltz tape sur tous les camps politiques et leurs représentants. S'il se dit à la fois "terrifié" et "amusé" par François Hollande, une autre figure politique française le fait beaucoup rire. "Auparavant, c'était surtout les Marx Brothers. Ceci dit, en vieillissant, on ne rit plus souvent à s'en décrocher la mâchoire. Le comique de situation me fait rire, certains écarts, les bourdes inattendues qui arrivent à certaines personnes. [...] En revanche, quand je vois Nicolas Sarkozy trébucher sur son propre tapis, là, oui, je peux me taper le cul par terre !", plaisante Christoph Waltz.

Voyant les remous qu'ont déclenchés ses propos, le comédien a toutefois tenu à s'excuser lors de l'inauguration de son étoile. Il a ainsi précisé à l'AFP : "Ce n'était pas une critique sérieuse, c'était une remarque en passant, c'était à propos de quelque chose d'autre. [...] J'ai mes opinions, et c'est un droit démocratique d'avoir une opinion différente de la politique actuelle. Mais ce n'était pas plus que ça. C'était une conversation". Une conversation qui a quand même fait le tour du Web a vitesse grand V.

À ne pas rater