Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Christian Louboutin lève le mystère sur le Shoepeaks...

Objet non identifié au premier abord mais surtout objet de désir au second coup d'œil. Cet automne, Christian Louboutin étonne et séduit avec une nouvelle création au nom mystère, "Shoepeaks"...

Lignes toutes en courbes qui appellent au toucher, brillance captivant le regard, "ShoePeaks" a tout de l'objet de convoitise. Mais au juste que regardons-nous là ? Sculpture ou accessoire de mode, on hésite devant cet ovni signé Christian Louboutin issu de la pré-collection Printemps-Été 2017.

Objet de mystère, objet de désir...

Seule façon de percer le mystère, mettre la main sur le "ShoePeaks" et découvrir de quoi il en retourne réellement. Ergonomique en diable, il se love amoureusement dans notre paume. Du doigt, on suit les lignes, on retrouve la semelle rouge évidemment et plus précisément, celle de la "So Kate" modèle iconique de la maison. Version noire glossy ou gold 24 carats, l'objet se révèle être en réalité une minaudière sculptée dans l'aluminium.

.

À l'intérieur, la ressemblance avec une paire d'escarpins se prolonge grâce à la doublure en cuir nude signature des souliers de la maison. Un nouveau venu dans l'univers Louboutin qui s'inspire de la collection "Fetish" née en 2007 de la collaboration entre le maître du soulier et David Lynch, son nom fait d'ailleurs écho à la série culte du réalisateur.

Surprenant et sensuel, le "ShoePeaks" joue sur deux tableaux, à la fois visuellement beau et fort tout en se révélant ultra pratique. Autrement dit, on l'aime déjà.

Minaudière "ShoePeaks" de Christian Louboutin, en vente dès le mois de novembre 2016 dans une sélection de points de vente et sur le e-shop.

Amélie Cosmao

À ne pas rater