Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Chirurgie esthétique : ce qu'il faut savoir pour des seins au top

Pour avoir la poitrine dont vous rêvez, la chirurgie plastique peut être une solution. Voici les principales choses à savoir avant d'envosager une mammoplastie.
Pour avoir la poitrine dont vous rêvez, la chirurgie plastique peut être une solution. Voici les principales choses à savoir avant d'envosager une mammoplastie.

Qu'elle soit purement esthétique et à visée réparatrice, la mammoplastie, ou opération de la poitrine, peut changer une vie. Puretrend vous renseigne sur les différentes techniques de chirurgie plastique pour avoir des seins au top.

La pose de prothèses mammaires

Pour une augmentation du volume de la poitrine, la technique la plus souvent adoptée est la pose d'implants. Après la liposuccion, c'est l'intervention chirurgicale la plus pratiquée au monde ! Elle permet à des femmes complexées par une poitrine petite ou inexistante d'obtenir un décolleté généreux.

Les prothèses mammaires contiennent un gel de silicone qui permet d'obtenir un "toucher" naturel. Les implants sont de plus en plus innovants et toléré par le corps. Aujourd'hui, il existe même des prothèses de formes différentes pour s'adapter à toutes les morphologies et permettre à toutes les femmes d'obtenir un résultat le plus naturel possible.

Il existe trois enjeux majeurs pour qui envisage cette intervention. Tout d'abord, la taille de l'implant est choisie en fonction du profil de la patiente (corpulence, qualité de la peau) et du résultat escompté. Ces deux derniers paramètres définissent également la manière d'insérer la prothèse dans le corps. Il est possible de réaliser une incision sous l'aisselle ou alors une incision sur le pourtour de l'aréole pour l'introduction de l'implant. Le second enjeu de l'augmentation mammaire par pose de prothèses est le positionnement de la prothèse en question. Elle peut être placée posée sur le muscle pectoral ou bien être placée derrière ce muscle.

Le chirurgien définit et choisit les techniques qui permettront à sa patience d'obtenir le meilleur résultat possible.

Prix moyen d'une pose de prothèses mammaires : 5000 euros.

Le lipomodelage de la poitrine

Le lipomodelage est également utilisé dans le cadre d'une augmentation mammaire. Elle a l'avantage d'augmenter le volume des seins et de redessiner la forme de la poitrine sans passer par la pose de prothèses.

Son concept est très simple : il s'agit de prélever de la graisse sur la patiente, à un endroit du corps où elle en a en quantité suffisante, afin de l'injecter dans les seins. Bien évidemment, l'injection de la graisse répond à des règles strictes et à une technique minutieuse qui permet non seulement d'augmenter le volume de la poitrine mais aussi de lui donner une forme naturelle. On appelle cela la microgreffe adipocytaire.

De nombreuses stars ont recours à ce type d'intervention. Ce serait comme cela que Kim Kardashian ou encore Nicki Minaj entretiendraient leurs fessiers XXL et leur taille fine.

Pour pouvoir prétendre au lipomodelage, il faut toutefois répondre à certains critères. Il faut notamment pouvoir "fournir" au chirurgien au moins un litre de graisse à injecter, prélevé sur les hanches ou encore le ventre. C'est pourquoi les femmes minces de la tête aux pieds souhaitant juste un décolleté plus avantageux ne peuvent pas avoir recours à cette technique.

Prix moyen d'un lipomodelage de seins : 6000 euros.

La réduction et le lifting des seins

Seins trop lourds, trop volumineux, seins qui tombent... La chirurgie esthétique a également une solution ! La réduction mammaire et le lifting des seins (appelé réduction de la ptose mammaire dans le jargon médical) permettent de retrouver une poitrine au volume harmonieux avec le reste de la silhouette, de réduire voir supprimer l'effet "gant de toilette".

L'intervention chirurgicale est assez délicate puisque dans le cas d'une réduction, il faut prélever de la graisse et de la glande mammaire tout en remodelant la forme de la poitrine. Dans le cas d'une réduction de ptose, les seins sont également remontés, de la peau peut être retirée et le chirurgien recrée des seins à part entière, redessine une aréole plus petite. La cicatrice est plus importante dans ce dernier cas puisqu'elle parcourt le pourtour de l'aréole, forme une ligne droite qui va du bas de l'aréole jusqu'au sillon sous la poitrine, puis une autre cicatrice, perpendiculaire, vient se cacher dans ce sillon mammaire.

Le prix moyen de ces interventions est de 7500 euros mais la Sécurité Sociale peut prendre en charge tout ou partie de cette somme. Le chirurgien doit, pour cela, reconnaitre le caractère dommageable pour la patiente - physique comme le mal de dos pour les hypertrophies mammaires ou psychologique dans le cas d'une mal formation ou d'une ptose après une perte de poids considérable.

La reconstruction mammaire

A la suite d'un cancer ou d'un accident, la reconstruction mammaire peut permettre à une femme de retrouver des seins symétriques, harmonieux. Des seins qui la satisfassent, tout simplement. Le chirurgien choisit, avec sa patiente, la technique qui pourra apporter le meilleur résultat. En plus de la chirurgie plastique des seins, une chirurgie au laser peut également être proposée dans le cadre du traitement des cicatrices. Pour plus d'informations sur la reconstruction mammaire, n'hésitez pas à consulter le site de l'association Parlons-en contre le cancer du sein.

Pour vous aider à choisir votre chirurgien esthétique, suivez les bons conseils de Puretrend !

Amélie Wolf

À ne pas rater