Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Charlotte de Turckheim : ''Toute aristo que je suis, ça n'a pas été facile''

Alors que l'on pourra retrouver Charlotte de Turckheim ce soir, mardi 8 avril 2014, dans le téléfilm Les Tourtereaux divorcent sur France 3, elle a accordé une courte interview à TV Mag. Une fois n'est pas coutume, l'actrice parle de sa famille, notamment de son enfance un peu plus délicate que ce que l'on pourrait être tenté d'imaginer.

La carrière de Charlotte de Turckheim ne connait pas de temps mort. A l'affiche actuellement d'Avis de mistral avec Jean Reno, elle passe ce soir à la télé dans le téléfilm Les Tourtereaux divorcent. En plus de cette actualité en tant que comédienne, Charlotte de Turckheim devrait bientôt faire ses premiers pas d'animatrice télé. Il y a quelques temps, elle confiait être en train de travailler sur un projet d'émission ayant pour thème la brocante.

Outre tous ses projets à la télévision, Charlotte de Tuckheim déclare également à TV Mag qu'elle prépare un nouveau long-métrage : "En septembre, je réalise mon prochain film, adapté de la pièce de Clément Koch, Sunderland, qui parle de précarité".

Un thème qui lui tient particulièrement à coeur puisque malgré ce que l'on pourrait imaginer du fait de son nom à particule, l'enfance de l'actrice n'a pas toujours été facile. "C'est la terreur de beaucoup de gens. Et on traite toujours d'un même sujet lié à l'enfance. Toute aristo que je suis, ça n'a pas été facile pour nous. Quand mon père est parti, avec ma mère et mes soeurs, on s'est vraiment retrouvées sur le carreau".

Voilà qui n'est pas sans nous rappeler le scénario d'un des films qu'a réalisé Charlotte de Turckheim. Dans Les aristos, elle incarnait aux côtés de Jacques Weber ou encore Hélène de Fougerolles une mère de famille aristocrate en proie à des soucis avec le fisc.

En ce moment, elle travaille sur un autre tournage qui aborde le même thème : "Je tourne un autre téléfilm qui traite avec légèreté d'un sujet grave. L'histoire d'une bourgeoise larguée par son mari, qui se retrouve dans la précarité". Les artistos ne sont pas tous nés avec une cuillère en argent dans la bouche, voilà ce que veut nous faire entendre Charlotte de Turckheim avec ses réalisations.

À ne pas rater