Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Charlotte Casiraghi : "on peut vivre sans amour"

Passionnée de philosophie depuis des années, Charlotte Casiraghi mettra ses connaissances en pratique au mois d'octobre prochain lors de sessions de rencontre organisé autour de différents thèmes. 

Charlotte Casiraghi est passionnée de philosophie depuis de nombreuses années. Une matière qu'elle a appris à aimer au lycée et qui l'a poursuivi jusque dans ses études supérieures. La jeune femme de 28 ans a en effet obtenu, en 2007, une licence de philosophie à l'université Paris-Sorbonne. Si elle se fait très rare en public, elle n'a d'ailleurs pas assisté au baptême de ses cousins, Gabriella et Jacques, elle a accepté celle fois-ci de se montrer et de parler en public pour un sujet qui lui tient très a coeur.

Des rencontres philosophiques

A partir du mois d'octobre prochain se dérouleront sur le Rocher des rencontres philosophiques, sur différents sujets. Ces rencontres auront lieu chaque deuxième jeudi du mois. A l'origine de ce projet : Charlotte Casiraghi elle-même et trois philosophes. Une occasion pour la jeune maman de partager son amour pour cette discipline : "La philosophie est une rencontre qui nous transforme. On s'étonne de vivre quand on philosophe. C'est pour moi une passion que j'ai envie de partager, de faire vivre et rayonner car toute passion est faite pour être transmise. On rencontre la philosophie à partir d'intuitions, mais cela ne suffit pas. Il faut ensuite apprendre à manier les concepts, le langage, et il faut être entouré dans cette réflexion. Rien de pire que de se retrouver seul face à 'La Critique de la raison pure' de Kant. La notion de rencontre est essentielle", explique-t-elle. Des propos rapporté par nos confrères de Ouest-France.

L'amour comme thème principale

Ainsi, chaque jeudi, les lycéens se retrouveront à parler de philosophie, avec des thèmes comme "la rencontre amoureuse", "Désir, passion, jalousie", "Aimer, mentir, trahir", "Amour narcissique et amour de l'autre", "Peut-on tout pardonner ?", "Aime ton prochain comme toi-même", "le don d'amour" etc. Autant de sujets qui inspirent la compagne de Gad Elmaleh : "Nous aimons à ce point la philosophie que nous souhaitons qu'elle rayonne et qu'elle contribue à faire rayonner la langue française à travers l'écriture. Un ouvrage et un site internet alimenteront en permanence les échanges et le partage vivifiant des pensées car, pour rendre hommage à Vladimir Jankélevitch, l'un de nos plus grands philosophes : on peut vivre sans philosophie, comme on peut vivre sans amour, ni musique. Mais pas si bien..." a-t-elle conclut.

À ne pas rater