Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Charlène de Monaco : gros coup de fatigue pour la princesse ?

En visite d'état dans le Cantal avec son époux Albert, la Princesse Charlène de Monaco a dû abandonner son prince mercredi 14 mai 2014, à cause d'un léger malaise survenu après le déjeuner. 

Pendant que Nicole Kidman montait les marches du Festival de Cannes pour présenter le film Grace de Monaco mercredi 14 mai 2014, le Prince Albert et sa femme, la princesse Charlène de Monaco, se sont rendus dans le Cantal pour une visite d'état de deux jours. Loin des rumeurs et des paillettes, le couple princier s'est octroyé un petit break pour visiter le comté de Carladès, autrefois rattaché au royaume monégasque. Après avoir visité le conseil général d'Aurillac, les deux époux se sont rendus à l'hôtel particulier de Vic-sur-Cère pour assister à une exposition. Tout se déroulait parfaitement jusqu'à leur déjeuner au restaurant L'Hostellerie Saint-Clément. Selon l'AFP, Charlène Wittstock aurait alors quitté son prince pour aller se reposer.

Gros coup de fatigue ou léger malaise, les versions divergent. Quoiqu'il en soit rien de grave pour l'ancienne nageuse professionnelle qui a l'habitude de gérer un train de vie à mille à l'heure depuis qu'elle fait partie de la famille Grimaldi. C'est donc tout seul qu'Albert a continué ses obligations dans l'après-midi. Déjà bien reposée, Charlène s'est rendue sans problème à l'inauguration de l'école Nelson Mandela à Carlat aujourd'hui. Visiblement détendus et souriants, Charlène et son époux ont joué le jeu du bain de foule à Calvinet, pour le plus grand plaisir des habitants venus en masse apercevoir le célèbre couple princier. Il faut dire que cette année, les Grimaldi fêtent un événement historique exceptionnel : le centenaire de la restitution du rocher de Carlat à la principauté de Monaco.

Mais pour Charlène, l'inauguration de cette école a un tout autre sens. Originaire d'Afrique du Sud, la princesse est également la marraine de la fondation Nelson Mandela qui vient principalement en aide aux plus démunis et aux malades du SIDA depuis 1999. A la mort de ce dernier, la femme d'Albert avait fait part de son émotion : "Je l'admire pour son courage, il a changé le cours de l'histoire. Nous n'avions pas de drapeau, nous n'avions pas de nation, mais nous avions Nelson Mandela."

À ne pas rater