Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Ces mannequins hommes "plus size" qui font bouger les lignes

.

Si les mannequins féminins "plus size" ont aujourd'hui beaucoup de visibilité, du côté des hommes la révolution est plus timide. Si la France est à la traîne, les pays anglo-saxons ont eux quelques mannequins qui sont prêts à faire changer les standards. Puretrend vous dévoile les portraits de 5 mannequins hommes "grande taille" à suivre sur Instagram.

Zach Miko

Premier mannequin "grande taille" homme mis sur le devant de la scène, Zach Miko s'est vite imposé en figure de proue du mouvement "body positive". Tout de suite comparé à Ashley Graham et représenté par l'agence IGK Models, il est aujourd'hui mannequin de nombreuses marques de prêt-à-porter comme River Island ou encore Jack & Jones.

Sur Instagram, il fait également passer de nombreux messages "body positive", comme ci-dessous lorsqu'il écrit : "Je suis inspiré par les pionniers de la mode et les activistes du mouvement "body positive" qui ont rendu ma carrière possible. D'un gamin gros et effrayé à un modèle "brawn" devenu un hôte de podcast qui a trouvé la confiance et l'inspiration pour continuer".


Cristian Paris

Avec son ventre tonique - sans les tablettes de chocolat, censés être l'archétype de l'homme désirable - sa barbe fournie et son sourire, Cristian Paris en jette. Et n'a certainement rien à envier aux mannequins masculins ultra stéréotypés qui répondent aux idéaux de beauté imposés par la société.

Ce mannequin "plus size" espagnol est lui aussi très prolifique en messages positifs. "Grand et gros, avec une barbe, un ventre marrant, une grosse tête et un grand sens de l'humour, prêt à affronter l'adversité dans la vie, mais en suivant avec intérêt l'intégration de la diversité dans notre société. J'aime contempler notre monde, notre société avec positivité, c'est le rêve ultime", écrit-il sur Instagram.

"Le fait que chaque être humain soit unique est ce qui nous permet d'exister dans ce monde, jouons là-dessus, cherchons la bienveillance, la joie et l'amour".

Raul Samuel

Ce mannequin britannique fait partie, lui aussi, de ceux qui parlent sans honte de ses complexes et de son cheminement vers l'acceptation de soi. Aujourd'hui mannequin Asos, Raul Samuel confiait l'année dernière au Daily Mail : "Je me bats pour trouver des vêtements qui me vont bien. Cela peut vraiment affecter la confiance en soi, vous faire sentir comme si vous étiez différent de la norme, alors que cela est si loin de la réalité. Il m'a fallu beaucoup de temps pour réaliser que c'était l'industrie qui n'était pas normale et pas moi".

Dans cette même interview, il reconnaissait quand même que la pression des idéaux de beauté était plus forte pour les femmes. "Les hommes n'ont jamais eu autant de pression pour ressembler aux types des magazines, mais avec la montée des médias sociaux, il y a une nouvelle pression à correspondre à un certain modèle. Au lieu d'accepter qui nous sommes naturellement, nous essayons d'atteindre quelque chose que nous ne sommes pas et n'avons pas besoin d'être."

Ben Whit

Mannequin "plus size" britannique de son état, Ben Whit se bat aussi contre les clichés et les stéréotypes de genre. Comme celui qui veut que les hommes exprimant leurs angoisses, leurs "faiblesses" ne sont pas virils, comme il l'expliquait dans une interview : "Les hommes s'inquiètent toujours de ce que les autres hommes penseront d'eux et considèrent que ce n'est pas 'viril' de parler de choses comme ça. Je crois que cela durera encore de nombreuses années jusqu'à ce que quelqu'un fasse comprendre aux gens qu'il est acceptable d'en parler. Au final, nous devons apprendre à aimer le corps dans lequel nous sommes", confiait-il.

Darnel Grhamm

Darnel Grhamm a prouvé son engagement à faire entendre les voix des mannequins hommes "plus size" en dévoilant il y a quelques jours le mouvement "#WeAreBigAndTall". L'influenceur américain pose ainsi avec plusieurs autres tops "grande taille" en reproduisant une célèbre campagne Calvin Klein. Une initiative puissante et qui veut faire changer les standards.

Pour expliquer son projet, il écrivait ainsi sur son blog : "J'ai décidé de réunir plusieurs hommes d'ethnies, de tailles et de corpulences différentes et de recréer le shooting que Calvin Klein aurait dû réaliser. Nous EXISTONS et nous sommes tous différents. Que l'on soit grand, gros ou simplement en dehors des normes, nous sommes tous beaux et nous méritons d'être vus.".

Brett Morse

Un faux air de Ben Affleck et une carrure à en faire pâlir plus d'un, Brett Morse n'a, lui aussi, rien à envier aux mannequins de "taille standard". Mieux, il est également athlète olympique. Preuve que la corpulence n'a rien à voir avec l'état de santé ou bien un manque d'activité sportive.

"Il m'est arrivé de me comparer ou de penser à l'image du 'corps parfait' qui serait un mec grand, ténébreux, avec des abdominaux bien dessinés, des bras musclés et des pectoraux. Mais au final, le corps parfait pour vous, c'est votre corps", avait-il confié au Daily Mail.

En costume ou en tenue de sport, le Britannique en impose sur Instagram.

H. F-G

À ne pas rater