Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Céline Dion : ses adieux émouvants lors des obsèques de René Angélil

Céline Dion arrive à la basilique de Montréal en compagnie de ses fils et de sa mère vendredi 22 janvier 2016.
4 photos
Lancer le diaporama

Les obsèques de René Angélil, époux et impresario de Céline Dion, se sont tenues ce vendredi 23 janvier 2016. La chanteuse est apparue à la basilique de Montréal en milieu d'après-midi, toute de noir vêtue, en compagnie de ses fils. Sa mère Thérèse complétait le cortège.

Bandeau noir et voilette en dentelle assortie sur le visage, Céline Dion est arrivée ce vendredi 22 janvier sur le tapis rouge menant à la basilique Notre Dame peu après quinze heures pour assister aux obsèques de son mari René Angélil, décédé des suites d'une longue maladie le 14 janvier dernier. Elle était accompagnée de sa mère Thérèse et de ses trois fils, René-Charles, Eddy et Nelson. Le petit groupe est entré dans la basilique au son de "Trois heures vingt", un des premiers titres issus de sa collaboration avec René.

Un parterre de personnalités

L'ambiance solennelle était chargée d'émotion dans le lieu même où s'est tenue la journée de recueillement la veille, à laquelle plusieurs centaines de personnalités et fans ont tenu à participer. Dans l'assistance se trouvaient le Premier ministre québécois, Philippe Couillard et son prédécesseur, Jean Charest mais aussi le parolier Luc Plamondon, l'imitatrice Veronic Dicaire et la productrice Julie Snyder. Absent, le Premier ministre canadien Justin Trudeau était représenté par son épouse Sophie Grégoire.

René-Charles : "Je t'aime papa"

Au programme de la cérémonie célébrée par Monseigneur Christian Lépine : des discours poignants et des chansons symboliques, "choisies par René lui-même avant son départ", indiquait le livret remis à l'entrée de l'édifice. Premier à prendre la parole, Patrick Angélil, fils aîné de René issu d'une précédente union, a salué le manager acharné "qui a su faire rayonner l'image du Québec à l'étranger" et le père attentif qui "ne ratait aucune occasion pour manifester son amour". Évoquant les parties de blackjack avec son père pendant son enfance, il a suscité quelques rires émus dans l'assistance. René-Charles, fils aîné de Céline, l'a succédé à la tribune, en rendant hommage à l'amour de son père et en citant leurs passions communes : le golf, le poker... et le boeuf fumé. Une prise de parole qu'il a conclue par "Je t'aime papa". Deux autres chansons ont été jouées pendant la cérémonie : "All the way" et "L'amour existe encore".

Enfin, c'est au son de "Pour que tu m'aimes encore", que la chanteuse a laissé couler quelques larmes, alors qu'elle accompagnait le cercueil de René vers son dernier voyage. Avant qu'il ne soit installé dans la voiture funéraire, elle y a posé son front, avant de faire un signe de croix vers le ciel et de souffler un baiser vers la basilique.

À ne pas rater