Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Céline Dion rend hommage à René : "Il n'aimait pas que moi"

Sur scène pour recevoir un prix posthume décerné à René Angélil, Céline Dion a livré ce dimanche 30 octobre 2016 un touchant discours dédié à son mari disparu en janvier dernier.

Dix mois ont passé depuis la disparition de René Angélil qui se battait depuis de nombreuses années contre une longue maladie et l'émotion est toujours présente, presque vibrante même, chez Céline Dion. De passage à Montréal, dans son Québec natal, ce dimanche 30 octobre 2016, la chanteuse était l'une des prestigieuses invitées du gala de l'ADISQ (Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo). Elle était en effet invitée à monter sur scène pour recevoir un Félix honorique décerné à titre posthume à son mari René.

Céline Dion sur scène pour René

Sur scène, la star, divine dans une tenue Elie Saab et des bijoux Céline Buccellati, a été accueillie par une longue standing ovation. Visiblement émue, lle s'est ensuite livrée dans un discours poignant en hommage à l'amour de sa vie : "René n'aimait pas seulement moi. Il aimait profondément le show business, tous les artistes et les artisans", a-t-elle déclaré, de l'émotion dans la voix. Elle a poursuivi : "René pensait toujours aux autres avant de penser à lui. René était un homme d'honneur. Sa parole valait plus que tous les contrats qu'il a signés".

Avant de conclure, telle une déclaration d'amour éternelle : "René vous aimait, il vous aime encore et je suis sûre que, ce soir, il vous aime encore plus en sachant que vous l'aimez aussi". Un discours rempli d'amour et de respect que la chanteuse a conclu en chantant "Avec le temps" de Léo Ferré.

À ne pas rater