Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Catherine Deneuve : Le Festival de Cannes, c'était mieux avant !

Lors d'une interview accordée à Alexandra Sublet, Catherine Deneuve a avoué que la mainmise de la télévision sur le Festival de Cannes la décevait, pour elle la croisette c'était bien plus sympa en 1964.

Ce qu 'on aime bien avec Catherine Deneuve, c'est qu'elle se sent toujours libre de dire ce qu'elle pense vraiment. Et c'est encore ce qui s'est passé à Cannes cette semaine. Interviewée par Alexandra Sublet dans le cadre d'un documentaire sur France 5, l'icône du cinéma français n'a pas hésité à critiquer vertement l'emprise négative de la télévision sur le festival. A peine arrivée, Alexandra comprend déjà que Catherine Deneuve connaît l'exercice par coeur : "Pour nous les français, le press junket (interviews à la chaîne)) il faut oublier, c'est un enchaînement de question, c'est la même lumière, le même endroit, le même siège..."

Bref tout cela manque un peu de magie. Et quand Alexandra, qui assiste pour la première fois au festival, souhaite savoir si l'événement a changé, Catherine ne se gêne pas pour dire sa vérité : "Aujourd'hui c'est très différent, la montée des marches a lieu avant que la lumière tombe, ce qui est quand même beaucoup moins mystérieux qu'avant. Mais bon c'est la télévision maintenant qui a la mainmise sur toute l'image de Cannes. L'image de Cannes est devenue très importante, le festival est toujours important parce que ça reste un festival international qu'il y a des beaux films etc. Mais l'image a pris une place absolument déraisonnable".

Nabilla Benattia et Afida Turner sur le tapis rouge...

On reconnaît effectivement qu'avec Nabilla en robe transparente et Afida Turner en léopard moulant, difficile d'apporter un peu de prestige à l'événement grâce aux invités issus de la télé-réalité. Mais ce que critique véritablement Catherine c'est finalement la perte d'intérêt pour les films au profit de l'image. Et quand Alexandra lui demande si il y a encore un peu de magie, la réponse ne se fait pas attendre :"Je sais pas vous me direz (rires)."

Décidément les cérémonies officielles ne trouvent plus grâce aux yeux de Catherine, qui avait déjà qualifié les César de tristounet il y a peu. D'ailleurs la blonde légendaire avoue bien volontiers à Alexandra Sublet que le festival était bien plus sympa en 1964 (pour son premier passage sur la Croisette). Mais comme Catherine Deneuve ne veut pas démotiver l'animatrice, elle lui dit : "Vous n avez rien connu d'autres donc comme ça vous ne pouvez pas comparer, c est bien !"

À ne pas rater