Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Carole Bouquet en première dame : un statut "épouvantable"

Dans la deuxième saison des "Hommes de l'ombre", Carole Bouquet interprète l'épouse d'un président. L'actrice s'est confiée sur ce rôle à Télé Câble Sat. Pour elle, être première dame est tout simplement "épouvantable".

Dans la deuxième saison de la série française "Les hommes de l'ombre" diffusée sur France 2 à partir de ce mercredi soir, Carole Bouquet incarne la femme d'Alain Marjorie, nouveau président de la République élu dans la précipitation après l'assassinat de son prédécesseur dans un attentat.

L'actrice s'est livrée non seulement sur le rôle qu'elle a joué, mais également sur sa vision du statut de première dame. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle n'a pas une bonne image de cette fonction.

Carole Bouquet a confié à Télé Câble Sat être très heureuse d'avoir obtenu ce "beau rôle de femme qui n'est pas à sa place et qui souffre". Pour elle, la notion de tourmente est d'ailleurs indissociable de la fonction de première dame, terriblement mal définie et méconnue.

"Être première dame, c'est développer l'art de ne rien dire car chaque chose est interprétée", souligne l'actrice, expliquant par-là que l'on en demande énormément aux compagnes de président sans pour autant leur permettre de s'exprimer librement. Elle continue : "Nous comédiens, on est regardés, photographiés, et c'est ennuyeux, mais femme de président, c'est pire car tout ce que vous dîtes est analysé et peut prendre des proportions énormes".

Voilà qui semble donner raison à une ancienne première dame bien connue. Il y a quelques mois et, au moment de ce que l'on appelle maintenant le "Gayet Gate", Cécilia Attias, ancienne épouse de Nicolas Sarkozy, réclamait la création d'un statut officiel de première dame. Interviewée par RTL, elle s'était prononcée en faveur d'une fonction mieux définie : "Quand on a l'honneur d'être l'épouse du chef de l'État, c'est même un devoir d'aider".

Que l'on parle de la personne dont elle juge la vie "épouvantable" ou dans la réalité, Carole Bouquet n'a aucun attrait pour le monde des politiques : "Je ne veux pas être à leur place. Je n'aime pas le pouvoir, quel qu'il soit, il éloigne et isole", déclare-t-elle cette fois à Télé Poche. Qu'elle se réjouisse, le monde du cinéma est une grande et belle famille, c'est bien connu !

La deuxième saison des "Hommes de l'ombre" débute ce soir sur France 2, mercredi 1er octobre, à partir de 20h50.

À ne pas rater