Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Carla Bruni : le vrai "problème" de Nicolas Sarkozy ?

Ça y est, Nicolas Sarkozy a fait son retour en fanfare dans la vie politique. Tribune sur Facebook, JT de France 2, premier meeting, l'ancien président de la République s'est lancé à la conquête de l'UMP, et peut-être, plus loin, d'un nouveau mandat. Mais c'est sans compter sur son "problème", selon Patrick Buisson : Carla Bruni.  

L'absence a été pour lui si longue qu'à peine de retour dans l'arène politique, Nicolas Sarkozy est partout. Après une tribune publiée le vendredi 19 septembre sur son compte Facebook, suivi d'un passage au journal de 20 heures de Laurent Delahousse très commenté dimanche dernier, l'ancien président de la République est plus en forme que jamais.

Il l'a encore prouvé hier lors de son premier meeting de campagne. Celui qui a l'intention de prendre la tête de l'UMP n'a pas manqué de critiquer le gouvernement en place et l'actuel chef de l'Etat, François Hollande. Des petites piques adressées à ses adversaires, mais ce ne sont pas les seules commentées aujourd'hui.

En effet, d'autres critiques font grand bruit depuis hier, celles prononcées par Patrick Buisson, l'ancien conseiller de l'ombre de Nicolas Sarkozy. L'ancien directeur de Minute - au coeur du scandale des enregistrements en février dernier - ne manque pourtant pas de casseroles. Mais l'homme a toujours eu la réputation de bien sonder la société française.

Dans une interview publiée hier par Le Point, Patrick Buisson est formel : Nicolas Sarkozy a un "problème" et celui-ci s'appelle Carla Bruni.

"Avant la présidentielle de 2007, il formait un couple politique avec Cécilia. Tout était tendu vers un seul but : la conquête du pouvoir. Aujourd'hui, son problème, c'est Carla. Elle l'éloigne trop du peuple et le pousse à l'hédonisme. Après lui avoir offert une montre Patek Philippe à 40 000 euros, voilà qu'elle l'emmène voir la pièce de théâtre de Bernard-Henri Lévy début septembre ! Quelle belle entrée en campagne pour la présidence de l'UMP !"

Le couple était en effet dans le public du théâtre de l'Atelier le 12 septembre, pour voir "Hôtel Europe" de BHL. Quant à la montre qu'évoque Patrick Buisson, la chanteuse fortunée la lui a offerte en janvier 2008. Un modèle en or blanc évalué par Le Nouvel Obs non pas 40 000 mais 55 000 euros.

Alors, Carla Bruni serait-elle trop "bling-bling" pour assurer le succès de Nicolas Sarkozy ? Il faut bien avouer que le train de vie du couple est bien loin de celui des Français lambda...

À ne pas rater