Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Cannes 2014 : Theophilus London vous invite dans sa Chambre Noire

Brooklyn s'invite sur la Croisette cette année grâce au rappeur US Theophilus London. C'est à cet artiste encore confidentiel mais dont le talent n'est plus à prouver que Belvedere a confié les rênes de sa fameuse Chambre Noire pour une édition 2014 ultra-hype.

Cette année dans la Chambre Noire made in Belvedere, Rita Ora , Kanye West ou encore Rihanna pourraient bien se croiser puisque leur hôte n'est autre que le rappeur US Theophilus London. Modeux et artiste au talent reconnu dont le premier opus "Timez Are Weird These Days" est sorti en 2011, l'américain a décidé d'apporter sa "Touch" à la Croisette.

Brooklyn-sur-Mer

Si le Festival de Cannes rime souvent avec glamour et robes de grands couturiers, on a moins l'habitude de l'associer avec des termes comme "hype" ou "new hipster". C'est pourtant bien l'idée de la marque Belvedere qui pour la première fois confie entièrement les clefs de sa Chambre Noire à un artiste. Dans cette sorte de néo-factory, la créativité sera à l'honneur puisque l'on retrouvera Theophilus London aussi bien derrière les platines "pour apporter de la vibes" que derrière l'objectif avec un studio photo pour tirer le portrait à ses amis VIP. "Je veux me balader partout comme Andy Wharol et Lagerfeld avec ma caméra et photographier tous ces gens classe. Je veux apporter de l'énergie, de la paix et de l'amour" explique le chanteur.

En plus de l'animation, c'est aussi lui qui est à l'origine du design de cet espace situé au premier étage de l'Hotel JW Marriott, un peu comme si l'artiste nous faisait passer de la Croisette à son loft à Brooklyn Véritable chef d'orchestre de ces 10 soirées d'exception, il sera accompagné entre autres de Aline Afanoukoé et la photographe Anna Dabrowska. Et comme s'occuper de la programmation et du design ne lui suffisait pas, l'artiste revisite aussi la carte façon "Pimp my Cocktail" à grand renfort de Pickles, de Key Lime ou bien de la fameuse Apple Pie. Un programme alléchant.

Theophilus, prodige US qui met la Croisette à ses pieds

Si on a déjà vu l'Américain sur la Croisette lors de son passage au Grand Journal et au Bal de La Rose en 2013, cette fois-ci, la star c'est lui. Son but, "choquer". "Je veux rendre les gens heureux, les faire danser, créer une grosse atmosphère underground avec du raffinement." Pour lui la mission est d'emmener ses invités VIP dans un voyage futuriste avec de la fumée, des serveurs relookés par ses soins dans une ambiance edgy que l'on ne trouve nul part ailleurs, des soirées "où on s'éclate, où on fait partie d'une expérience que tout le monde partage". Ce que Theophilius veut, c'est un jeu de freesbee, "je vais renvoyer une énorme énergie qu'on va me renvoyer."

Chouchoutant jusqu'au bout les invités de cette Chambre noire qu'il veut être "l'événement dont on parlera le plus lors de ce festival du film", le rappeur a également prévu une écoute exclusive de son nouvel album qu'il vient de finir en Californie "Vibes". Un opus qu'il veut plus expressif, plus énergique que le précédent "Timez Are Weird These Days."

"Oh mon dieu je suis sous le choc", "J'ai hâte de revenir demain" "je peux rentrer avec toi ?" voilà selon lui les plus beaux compliments que l'on pourrait lui faire à la fin d'une de ses soirées dans la Chambre Noire.

À ne pas rater