Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Camille Cerf : le combat de Miss France 2015 contre le cancer

À l'occasion de la journée de la lutte contre le cancer, Camille Cerf prend son rôle de Miss France à coeur en s'engageant contre la maladie et pour l'accompagnement des malades. 

À chaque Miss son engagement. De retour d'un mois de strass et de paillettes aux États-Unis après le concours de Miss Univers 2014, qui s'est soldé par une place dans le top 15, Camille Cerf, notre Miss de 20 ans, revient à ce qui lui tient le plus à coeur : l'engagement pour son prochain.

Alors que Flora Coquerel, Miss France 2014, s'est investie auprès de l'ONG Inter-action Bénin en faveur de l'éducation des enfants, l'ancien mannequin a choisi d'oeuvrer pour l'accompagnement des malades du cancer, une cause qui la touche particulièrement. La reine de beauté s'est ainsi confiée sur ce douloureux sujet auprès de TV Magazine : "Il y a deux ans, on a découvert que mon père avait un cancer. Avec ma mère, nous nous sommes rendu compte qu'à part son traitement rien n'était prévu à côté pour son bien-être".

Une Miss passionnée et engagée

Confrontée à la perte de son père avec sa soeur jumelle en septembre 2013, le choix a été évident pour Camille Cerf de faire part de son expérience pour assister les autres : "Pour l'aider, nous avons fait appel par exemple à des masseurs et ergothérapeutes. Je pense que ça lui a fait du bien, ainsi qu'à toute la famille. [...] ", a-t-elle expliqué. En se rapprochant de la Fondation Avec, qui s'engage depuis 2003 pour l'amélioration du quotidien des malades pour leur donner la force de se battre, Miss France offre une visibilité sans pareil à ce qui reste un tabou en France : "Ce n'est pas parce qu'on est malade que l'on doit ne plus prendre soin de soi et de son "bien-être"".

La Miss au grand coeur assure que ce n'est qu'une question de temps avant que son projet voit le jour : "Avec le professeur Khayat, nous avons décidé de me laisser un projet à concrétiser. On réfléchit encore à la mise en place, mais cela pourrait être l'ouverture d'une antenne d'Avec dans ma région, par exemple". Une initiative que nous ne pouvons que saluer.

À ne pas rater