Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Cameron Diaz et l'acné : une adolescence complètement gachée

A la voir aujourd'hui, on a du mal à imaginer Cameron Diaz autrement qu'en blonde sexy. Et pourtant, l'actrice avoue avoir été très malheureuse à l'adolescence, la faute à sa silhouette trop maigrichonne et à une vilaine acné.

Comme si l'époque était à la confession et aux souvenirs honteux, les stars d'Hollywood semblent enclines à raconter leurs moments les moins joyeux. Mercredi, c'était Matthew McConaughey qui expliquait comment il avait tenté de porter plainte à cause de son acné virulante. C'est aujourd'hui au tour de Cameron Diaz de sortir les violons et de nous compter sa jeunesse bien moins glamour qu'on ne le croit.

Si la quadra est aujourd'hui au top (ses covers le prouvent), l'adolescence a été une période difficile. Et c'est dans son livre, "The Body Book", le même où elle fait l'apologie des poils pubiens en long et en large, que l'actrice de "Mary à tout prix" se confie. Si elle n'a aucun mal a poser sans maquillage à 41 ans, les choses étaient nettement plus compliquées à l'adolescence.

"J'étais couverte d'acné", raconte-t-elle, "d'horribles boutons purulents qui faisaient très mal. Je n'osais même pas sortir de chez moi". Un véritable complexe pour la star. "Aucun fond de teint ne pouvait les cacher. J'étais si malheureuse". Dissimuler son acné sous du maquillage est une affaire d'expert et surtout cela ne règle pas le problème de départ. Pour Cameron Diaz, la cause ne fait aucun doute : son hygiène de vie était totalement à revoir.

"Si vous êtes ce que vous mangez, et bien à l'époque je ressemblais à un burrito avec supplément fromage et extra sauce". Un point pour la métaphore culinaire. Pas encore très au fait des bienfaits d'une bonne alimentation sur la peau, la jeune actrice faisait n'importe quoi.

"Le vendredi soir, j'avais l'habitude d'aller me commander un double cheeseburger avec frites et rondelles d'oigon grillées. J'étais l'image même de la gamine maigre mais avec une mauvaise hygiène de vie".

À ne pas rater