Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Caitlyn Jenner, Laverne Cox... des icônes transgenres en couv de magazine

Depuis la couverture retentissante de Caitlyn Jenner pour Vanity Fair, c'est une nouvelle visibilité et un nouveau regard qui est porté sur les personnes transgenres. Mais avant elle, elles ont été nombreuses à se révéler en couverture de magazine et à mener le combat. Laverne Cox, Geena Rocero, Janet Mock... Portrait de ses femmes transgenres et d'un homme transgenre, véritables icônes. 

Laverne Cox

Laverne Cox
Laverne Cox

En matière de première fois, Laverne Cox est la reine. L'actrice américaine qui est connue notamment pour son rôle dans la série "Orange is the new black" est également une porte-parole de poids de la communauté LGBT. Un an jour pour jour avant Caitlyn Jenner, le 1er juin 2014, elle faisait la couverture du Time Magazine, s'inscrivant comme la première personne ouvertement transgenre à en faire ainsi la une. Dans ses pages, elle se confie avec beaucoup d'honnêteté : "La première fois que je me suis sentie transgenre, c'était en CE2. Mon instituteur a appelé ma mère et lui a dit : "Votre fils finira en robe à la Nouvelle-Orléans". Jusque-là je pensais juste que j'étais une fille et qu'il n'y avait pas de différences entre filles et garçons. Je crois que j'imaginais qu'à la puberté, j'allais simplement me transformer en fille".

Elle a, depuis, fait les couvertures de Essence, en octobre 2014 ou encore celle, historique, de C☆NDY MAGAZINE, deux mois plus tard, où on la découvre entourée de 13 autres femmes transgenres.

Quant à la couverture de Vanity Fair qui présentait Caitlyn Jenner à la face du monde, Laverne Cox a écrit un émouvant post sur son Tumblr, la date symbolique de ce 1er juin 2015 rendant l'affaire encore plus touchante. Avec justesse, elle célèbre la beauté de Caitlyn et pas seulement extérieure : "Oui, Caitlyn est magnifique, mais ce qu'il y a de plus beau chez elle c'est ce qu'elle porte en elle, dans son coeur et son âme, la manière avec laquelle elle a montré au monde sa vulnérabilité. L'amour et le dévouement qu'elle a pour sa famille et qu'ils ont pour elle. Son courage pour dépasser l'étape du déni passé et se dévoiler publiquement comme elle le fait. Ces choses-là sont encore plus belle selon moi".

Toujours dans la nuance, Laverne Cox ne manque pas de pointer du doigt ce qu'on appelle les "normes cisgenres" qui se rapportent aux "individus dont le genre assigné à la naissance, le corps et l'identité personnelle coïncident" et de préciser que certaines personnes trans ne se conformeront jamais totalement à ces normes. "Il faut garder à l'esprit que certaines personnes trans ne pourront jamais incarner ces normes, soit pour des raisons génétiques, soit par manque de moyen", a-t-elle écrit, "Plus important encore, certains trans ne le désirent pas". Des paroles pleines de sagesse et parfaitement mesurées.

A noter que Laverne Cox sera également la première personne transgenre à avoir sa statue de cire au Musée Madame Tussauds. Si ça n'est pas une nouvelle des plus positives !

Andreja Pejic

Andreja Pejic est le nouveau visage des cosmétiques Make Up For Ever.
Andreja Pejic est le nouveau visage des cosmétiques Make Up For Ever.

C'est en couverture du Vogue US que l'on retrouve Andreja Pejic, en avril 2015. Le prestigieux magazine lui consacre même un portrait dans ses pages, un véritable évènement dans le monde de la mode alors qu'elle devient le premier mannequin transgenre à décrocher cette chance.

C'est d'ailleurs à travers Vogue qu'elle est découverte du grand public en 2011, se présentant encore comme un homme au physique androgyne. Refusant de se définir homme ou femme, elle défile pourtant comme la mariée de Jean-Paul Gaultier en 2011. Elle finit par se présenter comme femme en 2014 dans un interview donnée à Out.com où elle déclare alors : "Le fait que j'aie été mannequin androgyne ne me rend pas moins femme aujourd'hui, et je suis fière de mon parcours. Vous ne devez pas avoir honte de votre passé pour créer votre futur; et vous pouvez être fiers de qui vous êtes". En devenant une femme, Andreja Pejic prenait également conscience du statut que ce rôle lui conférait alors qu'elle confiait vouloir "partager mon histoire parce que je pense avoir une responsabilité sociale. J'espère qu'en en parlant, cela deviendra moins un problème".

Aujourd'hui devenue égérie Make Up For Ever et visage incontournable de la mode, elle s'est forgée une image d'icône qui est faite pour perdurer.

Lea T

Léa T
Léa T

La Brésilienne Lea T, est ni plus ni moins que la muse du directeur artistique de Givenchy, Riccardo Tisci. Il en fait d'ailleurs l'égérie de la marque en 2010. Elle fait sa première couverture de magazine en 2011 pour Love Magazine.

En janvier 2015, on la retrouve en une du Grazia où elle revient sur son changement de sexe. Sans tabou, elle évoque son opération subie en Thaïlande : "Je vis cette opération comme une libération. J'ai libéré la femme en moi. Ok, j'ai changé quelque chose dans mon corps mais mon esprit reste le même. Ce qui est nouveau, c'est ma confiance en mon intimité. Ça, je ne connaissais pas".

Avec beaucoup d'honnêteté, celle qui était autrefois Leandro Cerezo confie : "J'ai appris à aimer ma masculinité et j'ai appris à aimer ma féminité. J'aime ce que je suis".

Tout comme Andreja Pejic, elle rentre dans le rang des égéries beauté. C'est Redken qui la propulse à ce rang en 2014 et en fait un véritable modèle.

Janet Mock

Janet Mock
Janet Mock

Parmi les figures qui inspirent Caitlyn Jenner, elle citait Janet Mock. Cette auteure américaine et militante LGBT est un nom à retenir. Avec son parcours atypique, l'ancienne rédactrice en chef du site de People Magazine est de celles qui ont eu un destin fort. Prostituée à 16 ans, elle décroche un Bachelor en Arts et Mode à l'Université d'Hawaï et un Master en journalisme à l'Université de New York, elle change de sexe à 18 ans.

Âgée de 32 ans aujourd'hui, c'est en 2011, au magazine Marie Claire, qu'elle évoque son changement de sexe. Dans un témoignage proche de celui de Laverne Cox, elle déclare : "A ma naissance, les docteurs ont proclamé que j'étais un garçon, du fait de mes attributs masculins. Je n'ai pas eu le choix du sexe qu'on m'a donné à la naissance... Mais mon changement de sexe ne m'a pas fait devenir femme. Je l'ai toujours été".

Très engagée pour la cause LGBT, elle multiplie les interventions dans des Universités. Assistant des programmes d'aides aux personnes transgenres, leur donnant une nouvelle visibilité à travers le hashtag "#GirlsLikeUs" qu'elle a créé ou encore en ayant participé au projet "It Gets Better" où elle revenait sur son expérience, Janet Mock est une figure incontournable en ce qui concerne la cause transgenre et une véritable inspiration.

Geena Rocero

Geena Rocero
Geena Rocero

Jetée en pâture très tôt aux affres du monde du mannequinat, Geena Rocero commence les concours de beauté à l'âge de 15 ans. Lorsqu'elle est découverte par un photographe de mode à New York, une rencontre qui lancera sa carrière, elle a 21 ans et est une femme. La révélation de son changement de sexe ne survient qu'en 2014, dans une interview donnée à Glamour US. Son témoignage est semblable a de nombreux autres : elle a toujours été une femme. "A ma naissance, en se basant sur mon appareil génital, on m'a déclarée garçon", racontait-elle. Et lorsqu'elle voit une photo d'elle enfant, elle déclare : "Lorsque je regarde cette photo, je me souviens que je courais autour de la maison avec un T-shirt sur la tête et que je disais à ma mère que c'était mes cheveux". Et pour ceux qui risqueraient les amalgames, Geena Rocero précisait : "Je ne me sentais pas gay, je sentais juste que j'étais une fille".

A la tête de l'association de défense des droits des transgenres, "Gender Proud", Geena Rocero s'inscrit résolument comme une figure iconique. Elle faisait également la couverture de C☆NDY magazine aux côtés, entre autres, de Laverne Cox et Janet Mock.

Aydian Dowling

Aydian Dowling
Aydian Dowling

Si les magazines mettant à l'honneur les femmes transgenres à l'honneur fleurissent, cela manque sérieusement d'hommes. Aydian Dowling est pourtant de ceux qui sortent du lot alors qu'il faisait la une de FTM, un magazine dédié aux transgenres, en février 2015. Il a également marqué les esprits en reproduisant une célèbre photo de nu du chanteur de Maroon 5, Adam Levine. Dans les pages du magazine, il racontait avec émotion qu'il avait fait des marques laissées sur son corps par les opérations sa force : "Certaines parties de mon corps m'ont longtemps rappelé ce que je ne suis pas, maintenant elles représentent tout ce que je suis".

Participant au projet "It Gets Better", dont la mission était de communiquer sur la marginalisation des jeunes LGBT, mais également de sensibiliser à la cause, Aydian Dowling n'a jamais hésité à parler de sa transformation. Il en a même retracé chaque étape qu'il a compilé en une seule vidéo. Une véritable inspiration qui devrait pousser de plus en plus d'hommes transgenres à sortir de l'ombre. Du moins, on espère.

Caitlyn Jenner

Caitlyn Jenner, bientôt égérie MAC ?
Caitlyn Jenner, bientôt égérie MAC ?

Après des mois à voir les médias spéculer son changement de sexe et à affirmer qu'elle prendrait le prénom de "Belinda", Caitlyn Jenner se révèle en couverture de Vanity Fair. Une mise au monde qui a certainement marqué les esprits pour longtemps. Issue du célèbre clan Kardashian-Jenner, elle utilise sa notoriété à bon escient, même si elle ne déroge pas aux règles de la famille et va faire de sa nouvelle vie une mini téléréalité. Dans les pages du Vanity Fair, elle ne cache rien de son changement de sexe, ni de la libération qu'il symbolise pour elle. Dans la bio de son compte Twitter, elle écrit également un texte très touchant : "Je suis tellement heureuse après une si longue lutte d'être enfin moi-même. Bienvenue dans le monde Caitlyn. J'ai tellement hâte que vous appreniez à la/me connaître".

Citant des sources d'inspiration comme Geena Rocero ou encore Janet Mock, elle goûte pleinement à sa nouvelle vie. Pour montrer son engagement et dévotion à la cause LGBT, elle ne fait pas sa première apparition sur le tapis rouge des IPSY Awards, comme tout le monde s'y attendait, mais à l'entrée d'un centre LGBT. Déjà hissée au statut d'icône, le monde a encore tout à découvrir d'elle.

La question restant : à quand des icônes transgenres en France ?

H. F-G

À ne pas rater