Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Burberry s'engage à ne plus détruire ses invendus et c'est un grand pas !

.

La maison britannique Burberry s'engage. En plus de stopper l'usage de fourrure, la marque a annoncé arrêter de détruire ses produits invendus. Une pratique courante dans le monde du luxe qui fait scandale. 

L'arrivée de Riccardo Tisci à la direction artistique et un changement de logo ne sont pas les seules révolutions chez Burberry. Le directeur général du groupe Marco Gobbetti a annoncé dans une interview au Business of Fashion que la célèbre marque britannique allait stopper l'usage de fourrure dans ses collections mais aussi arrêter de détruire ses produits invendus. Cette pratique courante est de plus en plus mise en lumière et critiquée. En s'engageant publiquement, Burberry pourrait bien lancer un mouvement.

Détruire les invendus, une pratique courant

Dans le monde du prêt-à-porter, la destruction des invendus n'est pas un cas isolé. Que ce soit à cause de la multiplication des collections qui augmentent la production et donc les pièces qui ne trouvent pas preneur ou par refus de certaines marques de pratiquer trop de soldes (pas assez chic), le nombre de vêtements brûlés par les marques est en augmentation.

La publication du bilan annuel de Burberry en 2017 avait fait scandale lorsqu'on y avait découvert la destruction de prêt de 31 millions d'euros de vêtements et produits cosmétiques. S'il a donc fallu attendre que l'opinion publique s'insurge pour que la marque prenne des mesures, la décision n'en est pas moins à applaudir. " Le luxe moderne cela veut dire être responsable socialement et vis-à-vis de l'environnement " explique Marco Gobbetti. Espérons que d'autres marques suivent le sillage.

Clément Laré

À ne pas rater
Sur le même thème
Victoria Beckham : Son fils Romeo, 10 ans, rejoint la grande famille Burberry