Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Bûche fondue, cadeau empoisonné... les pires souvenirs de Noël de la rédaction

Les pires ou les plus drôles anecdotes de Noël de la rédaction de PureTrend.
Les pires ou les plus drôles anecdotes de Noël de la rédaction de PureTrend .

Noël est un peu la période "nostalgie", celle qui nous fait nous remémorer des souvenirs d'enfance... Amusants, anecdotiques ou même désastreux, ils se racontent inlassablement à chaque repas de Noël. Découvrez les drôles d'anecdotes vécues par la rédaction de PureTrend.


La joyeuse veillée funéraire de Catherine, journaliste société
"La fois où mon frère n'a pas eu de place dans l'avion qui devait le ramener du Canada. Résultat, on a fêté Noël sans lui, et à la place qui lui était attribuée à table, quelqu'un a placé une photo de lui. On aurait cru une veillée funéraire."

Le beau-frère mal intentionné de Chloé, rédactrice en chef
"Un pire souvenir de Noël ? Le jour où on m'a offert un dictionnaire... véridique. En plus c'était l'ex de ma soeur que je hais."

Source : humourtop.tumblr.com

Source : humourtop.tumblr.com
Source : humourtop.tumblr.com


Le cadeau empoisonné de Gregory, rédacteur en chef adjoint et SR
"Je ne sais plus quel âgé j'avais, je devais être ado. Cette année-là, ma mère ne m'a rien demandé pour Noël, elle a voulu me faire un surprise... Je me suis retrouvé avec comme cadeau un réveil en forme de moto. Alors il faut savoir que je ne m'intéresse pas du tout aux motos, mais surtout que je ne supporte le tic-tac d'une montre, c'est un bruit qui me rend dingue alors à l'échelle d'un réveil c'était impossible, je n'aurais jamais pu fermer l'oeil de la nuit. Résultat, il a été rangé le soir même dans une armoire et je ne m'en suis jamais servi. J'ai dû attendre un peu et le jeter purement et simplement à la poubelle..."

Le chat Noël de Mathilde, journaliste beauté
"Quand j'avais environ trois ans, ma mère avait laissé sur la table, avant de me coucher, un verre de lait et des biscuits pour le père Noël, qu'elle pensait enlever avant que je me lève le matin du 25. Elle n'a pas eu besoin : les chats s'en étaient chargés. Elle avait les yeux aussi ronds comme des soucoupes que moi en découvrant l'assiette et le verre vide !"

Source : Tastefullyoffensive.com

Source : Tastefullyoffensive.com
Source : Tastefullyoffensive.com


Le fail du repas de Noël d'Amélie, journaliste beauté
"Je me souviens d'un bon gros fiasco au dessert. Quelqu'un a oublié de mettre la bûche glacée au frais. Au moment du dessert, on a retrouvé une marre de couleur indéfinie sur le plat, avec quelques morceaux de marrons au milieu. Franchement, on aurait dit du vomi."

La fin d'un mythe de Jennifer, journaliste mode
"A chaque réveillon de Noël, mes parents nous autorisaient, ma soeur et moi, à nous maquiller. Ma grand-mère, qui possédait un vanity bourré de rouge à lèvres, poudres, etc... nous apprêtait systématiquement. On adorait ça. Et, lorsque nous étions fin prêtes, comme par magie, le Père Noël était déjà passé et avait déposé les cadeaux au pied de la cheminée. Une année, je devais avoir 8 ans, fière d'être pomponnée je m'apprêtais à descendre pour montrer le résultat à tout le monde lorsque j'ai été arrêtée dans mon élan en découvrant le reste de ma famille en train d'installer les cadeaux à la cheminée... Immense déception d'apprendre ça le soir d'un réveillon de Noël."

Source : eat-pray-julia-roberts.trumblr.com

Source : eat-pray-julia-roberts.trumblr.com
Source : eat-pray-julia-roberts.trumblr.com


Le cadeau qui fait mal de Clémence, stagiaire
"A 15 ans, mes parents m'avaient offert à mon frère et moi un portique géant. Ravie de ce cadeau, je monte sur la balançoire, je me balance, de plus en plus haut et une corde lâche. Je me suis esquintée une côte. Pire Noël de ma life."

La cuite à la vodka de Marie, journaliste musique
"A cinq ou six ans, à la fin du repas de Noël et lorsque les adultes ont quitté la table sans débarrasser pour aller se reposer dans le salon, j'ai fini les dernières gouttes dans les verres à shots de vodka. Ils s'en sont aperçus un peu après parce que j'étais encore au top de ma forme au milieu de la nuit."

Source : whatgiftoday.tumblr.com

Source : whatgiftoday.tumblr.com
Source : whatgiftoday.tumblr.com

LA REDACTION de PURETREND VOUS SOUHAITE A TOUS UN TRES JOYEUX NOEL !

À ne pas rater