Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Bruno Mars : sexe, drogues et rock'n'roll pour GQ

Bruno Mars a le vent en poupe. Roi des charts avec son album Unorthodox Jukebox, artiste masculin de l'année aux NRJ Music Awards 2013, c'est son côté mode qu'il affiche en faisant la une du magazine masculin GQ, édition US, pour le mois d'avril 2013. Le chanteur de Locked out of Heaven nous livre une interview confession et parle de drogue, de sexe et (un peu) de musique.

Si les interviews papier de Bruno Mars déchaînent rarement les passions, celle qu'il accorde au magazine GQ dont il fait la couverture fait couler beaucoup d'encre. Il faut dire que le chanteur fait preuve d'une étonnante honnêteté. Il commence tout d'abord par parler naturellement de son album Unorthodox Jukebox, l'un des meilleurs de l'année. En jetant un coup d'oeil rapide sur les paroles, force est de constater que le sujet favori de Mars, c'est le sexe et le très hot Locked out of Heaven parle plus précisément de l'intimité d'une femme mais "de la façon la plus belle, la plus passionnée et sexy qu'il soit" tient-il à préciser. Si Gorillas l'un de ses morceaux préférés sur l'opus, parle lui aussi de sexe, il est surtout le moyen pour le journaliste d'enchaîner sur un thème un peu moins léger, l'arrestation de l'artiste.

"I got a body full of liquor with a cocaine kicker" (J'ai un corps plein de liqueur et un boost de cocaïne) chante Bruno Mars au début du morceau Gorillas. Impossible donc de ne pas faire le rapprochement avec son arrestation pour possession de cocaïne dans un casino de Las Vegas en 2010. Pas langue de bois, Mars revient de lui-même sur le sujet pendant l'interview. "J'étais jeune mec ! J'étais à Las Vegas, je n'ai pas réfléchi!" déclare-t-il "On venait de m'annoncer mon premier numéro 1 (Just The Way You Are) et je suis sorti faire des conneries." Au moment de son arrestation le jeune homme était en possession de 2,6 grammes de cocaïne.

Il s'en tire finalement avec une amende et des travaux d'intérêt général, après avoir déclaré qu'il s'agissait d'une première fois et d'un moment d'égarement. "Je ne sais pas d'où ça m'est venu. J'étais vraiment sous l'emprise des drogues et très saoul. Il y a vraiment une grande part de flou ce soir-là et j'essaie chaque jour d'oublier et de continuer à avancer" conclue-t-il. Des propos qui laissent sous-entendre que le chanteur aurait tout simplement menti aux policiers...

Mensonge ou pas, de son arrestation il ne reste finalement qu'une ligne dans son casier judiciaire et un mugshot. "Je ne sais pas... c'était une photo !"plaisante-t-il lorsqu'on l'interroge enfin sur la raison de son sourire colgate sur le cliché.

L'interview est accompagnée évidemment d'un shooting pour lequel le chanteur s'affiche sous son plus beau jour et surtout plus dandy que jamais, fidèle à son style.

À ne pas rater