Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Brooklyn : 5 raisons d'aller voir la bouleversante love story

Dans les années 50, Eilis saisit l'opportunité de quitter son Irlande natale, laissant derrière elle sa mère et sa soeur, pour tenter sa chance à New York. À Brooklyn, où elle atterrit dans une pension tenue d'une main de fer par une fervente catholique, la jeune femme rencontre l'amour. Jusqu'à ce qu'elle soit rappelée d'urgence en Irlande et se retrouve écartelée entre les deux pays... et deux hommes. 5 raisons d'aller voir cette love story tout sauf cliché. 

1. Saoirse Ronan crève l'écran

Découverte en 2009 dans le sombre "Lovely Bones" de Peter Jackson,Saoirse Ronan n'a cessé, depuis, de confirmer son talent. Dans "Brooklyn", elle crève l'écran en jeune fille irlandaise perdue dans le tourbillon new-yorkais, loin de chez elle. Peu assurée à son arrivée dans la ville, elle se mue petit à petit en une femme de caractère. L'actrice de 21 ans a parfaitement su saisir les subtilités de ce personnage auquel on ne peut que s'attacher. Rien d'étonnant à ce qu'elle ait été nommée dans la catégorie "meilleure actrice" aux Oscars.

2. Pour le New York des années 50

À voir les femmes vêtues de jupes midi, lunettes papillon sur le nez, en maillot de bain rétro sur la plage de Coney Island le dimanche, on a une soudaine envie de faire un bond dans le temps pour découvrir le New York de l'époque.

3. Parce qu'on a envie de voyager

Entre l'Irlande verte et pure et les Etats-Unis aux mille promesses, on ressort avec l'impression d'avoir pris une grande bouffée d'air. Ou comment choisir dès à présent sa prochaine destination vacances.

4. Pour les beaux yeux d'Emory Cohen

La grande découverte de "Brooklyn", c'est Emory Cohen. Jusqu'à présent assez discret sur grand écran (il a tenu un petit rôle dans "The Place Beyond The Pines" et "The Gambler"), le jeune comédien est à l'aube d'une carrière prometteuse. En bel Italien un peu timide transi d'amour pour la prude Eilis, il risque de faire tourner les têtes des spectatrices.

5. Pour vibrer

Si "Brooklyn" est indéniablement une histoire d'amour classique, elle n'est à aucun moment cliché. On suit avec intensité les pérégrinations d'Eilis, vivant avec elle son mal du pays, ses premières amours, sa soif d'indépendance, son envie de réussir coûte que coûte. Le réalisateur a réussi à éviter tous les écueils qui auraient fait de son long métrage une love story de plus dans la longue liste des drames hollywoodiens. Ce n'est absolument pas le cas.

"Brooklyn", de John Crawley. En salles le 9 mars.

MLB

À ne pas rater