Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Brigitte Macron, adolescente perturbée : "J'ai été en souffrance"

C'est le couple le plus en vue du moment. Emmanuel et Brigitte Macron sont sur toutes les couvertures de magazines, enchaînent les interviews et les apparitions. S'ils se laissent facilement aller à la confidence, ils gardent secrets quelques facettes d'eux. Cette semaine, un ami de Brigitte Macron fait le portrait de la femme du candidat à la présidentielle, évoquant notamment son enfance et son adolescence difficiles.

Elle pourrait être la prochaine Première dame. Brigitte Macron, femme du célèbre désormais ex-ministre de l'Economie, est un atout majeur de celui qui s'est lancé dans la course à la présidentielle. L'enseignante de français devenue conseillère spéciale est l'objet de toutes les attentions. De nombreux titres ont consacré, ces dernières semaines, leur couverture au couple et recueilli leurs confidences. Les médias se tournent désormais vers les amis du couple : cette semaine, l'écrivain Philippe Besson, proche de Brigitte Macron, fait son portrait dans les pages de VSD.

Brigitte Macron : "J'ai perdu beaucoup de gens, très jeune"

Dès les premières lignes du texte, il évoque la difficulté "de parler des gens qu'on aime car on prend le risque de sombrer dans l'impudeur, on craint d'en dire trop, de porter atteinte à l'intimité de leur vie privée". Mais il révèle tout de même quelques détails de l'enfance et de l'adolescence de son amie, qui lui a confié : "J'ai été très gâtée, affectivement, socialement, j'avais tout, je ne pouvais me plaindre de rien et, pourtant, j'ai été une adolescente en souffrance." Brigitte Macron explique cette situation par une succession de deuils vécus top tôt. Celle qui dit voir "la mort partout" a ainsi un jour expliqué à Philippe Besson : "J'ai perdu beaucoup de gens, très jeune. C'est insupportable."

Dans un registre plus léger, l'auteur se penche aussi sur l'histoire d'amour du couple Macron, longtemps vue d'un mauvais oeil en raison de leur écart d'âge. À ce sujet, la sexagénaire lui a avoué avoir pensé au moment de leur rencontre (elle était son enseignante et lui était lycéen) : "Je me suis dit : je vais passer à côté de ma vie si je ne le fais pas". Elle a bien fait de se lancer.

À ne pas rater