Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Bridget Jones : la saga en chiffres

Qui n'a jamais entonné le refrain de "All By Myself" avec Renée Zellweger au début du "Journal de Bridget Jones" ? Le film, qui a eu droit à une suite ("Bridget Jones : l'âge de raison") fait désormais partie des comédies cultes. Mais la connaissez-vous vraiment ? Petit test en chiffres.

1995

C'est la date de naissance de Bridget Jones. Sa créatrice, Helen Fielding, a commencé à raconter les aventures de cette célibataire londonienne en 1995 dans les pages de deux journaux britanniques, The Independent et le Daily Telegraph. Le succès aidant, elle a pu faire publier son livre un an plus tard. L'adaptation au ciné, elle, n'est arrivée qu'en 2001.

15 millions

C'est le nombre (approximatif) de livres vendus par Helen Fielding. Preuve que la saga littéraire est devenue un phénomène mondial. Et la sortie du troisième tome cet automne ne devrait que le confirmer.

3,3 millions

C'est le nombre d'entrées réalisées en France par "Le Journal de Bridget Jones", le premier opus de la saga. Un vrai carton. Le second épisode, "Bridget Jones : l'âge de raison", a fait moins bien avec "seulement" 1,8 millions d'entrées.

3

C'est le nombre d'actrices qui étaient pressenties pour décrocher le rôle, sans compter Renée Zellweger. Ainsi, les producteurs et la réalisatrice, Sharon Maguire, ont hésité entre Kate Winslet, Minnie Driver et... Cameron Diaz. Avec la star de "Mary à tout prix" dans le rôle-titre, les films n'auraient vraiment rien eu à voir.

12

C'est le nombre de kilos que Renée Zellweger a dû prendre pour le rôle. Alors que d'autres acteurs et actrices doivent s'assécher pour entrer dans la peau d'un personnage, elle a été obligée de s'empiffrer de pizza et de beignets pour s'épaissir d'une douzaine de kilos.

544 millions

C'est, en dollars, le montant des gains engrangés pour les deux films. Une sacrée manne, quand on sait qu'ils n'ont coûté "que" 96 millions de dollars.

21 millions d'euros

Ce serait (selon certaines sources) le montant mirobolant touché par Renée Zellweger pour "Bridget Jones : l'âge de raison". De quoi la classer parmi les actrices les mieux payées d'Hollywood.

À ne pas rater