Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Bridget Jones 3 : les raisons de la mort de Mark Darcy

Depuis que l'on sait que l'on ne suivra plus Mark Darcy dans le prochain tome des aventures de Bridget Jones, la toile n'a cessé de s'enflammer. Pourquoi une telle décision ? L'auteure Helen Fielding a dû sortir de son silence et expliquer les raisons qui l'ont poussée à faire mourir l'avocat de mari de Bridget.

Pourquoi avoir fait mourir Mark Darcy dans le tome 3 de Bridget Jones "Mad About the Boy" ? C'est la question que se posent tous les fans de la saga depuis quelques jours. Devant une telle ampleur, l'auteure a dû s'expliquer. Le site Telegraph.co.uk rapporte les propos qu'a tenus Helen Fielding dans une interview accordée au Vogue britannique du mois de novembre. On apprend ainsi qu'à 24 ans, elle a perdu son père dans un accident de voiture : "C'était horrible et choquant et j'ai compris que la vie était compliquée et fragile". Une expérience difficile de la vie qu'à voulu faire vivre Helen Fielding à son personnage Bridget Jones.

Mais, en s'inspirant d'un événement personnel pour écrire ce troisième tome "Mad About the Boy", Helen Fielding, qui a pourtant toujours nié avoir écrit les aventures de la célèbre célibataire anglaise en s'inspirant de ses expériences, risque de mettre à mal ses précédentes déclarations. Elle continue en expliquant qu'"aucune vie n'est parfaite et aujourd'hui plus que jamais, les femmes sont totalement sous pression : pour devenir quelqu'un, réaliser de grandes choses ou ressembler à des personnages, ajoute Helen Fielding. Nous nous construisons tous un masque, tout le temps."

Via cette épreuve, Helen Fielding, 55 ans, semble vouloir faire passer le message que la vie d'une femme de 51 ans, veuve et mère de deux enfants n'est pas "terminée". Elle explique dans cette interview que "Les femmes de mon âge ont encore des rendez-vous, font l'amour et soignent leur look. La date de péremption d'une femme arrive de plus en plus tard et tant mieux".

Si on salue ce message positif pour les femmes, à l'heure ou certaines femmes d'à peine 25 ans se font refaire pour paraître toujours plus jeunes, cela ne nous enlève pas toute la tristesse que l'on a lorsque l'on pense que Marc Darcy n'est plus et que, si adaptation au cinéma il y a, on ne verra plus Colin Firth...

J.D

À ne pas rater