Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Bob Geldof : il se livre avec émotion sur la mort de Peaches Geldof à la télé

Alors qu'il avait jusqu'ici gardé le silence sur la mort de sa fille Peaches, Bob Geldof sort de sa réserve vendredi 4 juillet 2014, lors d'une interview filmée pour ITV. Un moment fort en émotion qui nous révèle un père extrêmement fragilisé par la mort de sa fille...

C'est un témoignage très éprouvant qui a été diffusé vendredi 4 juillet 2014 sur la chaîne de télé anglaise ITV. Alors que sa fille Peaches Geldof a été retrouvée morte il y a à peine deux mois, son père, Bob Geldof qui ne s'était jusque-là pas exprimé dans les médias, a livré son sentiment aux téléspectateurs. Très ému lors de cet entretien avec la journaliste Lorraine Kelly, il s'est livré sans concession sur cette terrible épreuve : "C'est insupportable. C'est inimaginable. C'est extrêmement difficile, comme tout le monde doit le comprendre. Surtout si cela vous est arrivé. Mais que pouvez-vous faire? Vous continuez à vivre."

Continuer à vivre, un défi difficile à relever pour le musicien, qui ne cache pas sa fragilité à fleur de peau : "Je me mets en mode organisation, et cela m'occupe l'esprit. Or, comme n'importe quel être humain, il y a des moments où tout revient d'un coup, sans prévenir. Je parle à quelqu'un ou je marche dans la rue et, soudainement, quelque chose me rappelle Peaches. Et je craque."

Mais Bob n'est pas n'importe qui, il est donc obligé de se cacher lorsqu'il s'aperçoit qu'il est suivi par des photographes : "Je dois faire attention dans la rue il y a des paparazzis partout, alors lorsque l'émotion me submerge, je file dans une petite rue ou quelque chose, je pleure toutes les larmes de mon corps, puis je reprends le dessus."

"La vie Geldof peut être horrible"

Et quand la journaliste évoque le sort des jeunes enfants de Peaches, Astala et Phaedra, Bob se rappelle avec émotion la mort de sa propre mère lorsqu'il était enfant : "Ma mère est morte quand j'avais six ou sept ans. Je n'ai aucun souvenir d'elle. Ces deux bouts de chou sont si petits, que je ne suis pas sûr qu'ils ressentiront le besoin de se souvenir de leur maman. Et c'est, je crois, plus sain."

Une déclaration surprenante, qui prend tout son sens quand Bob explique qu'il ne souhaite pas voir ses petits-enfants tomber dans les mauvaises habitudes familiales : "Ils sont assez jeunes pour -et cette expression est horrible- reconstruire leurs émotions loin de la relation primaire à la mère. Je sais, cela a l'air froid et empirique. Cependant j'ai dû, forcément, réfléchir à la famille et à Tom, leur père. Je ne veux pas qu'ils se retrouvent enfermés dans la 'vie Geldof'. Autant cette dernière peut être géniale, autant elle peut être horrible."

Pour surmonter sa peine, Bob est remonté sur scène récemment, une façon pour lui d'extérioriser sa peine. De son côté l'ancien compagnon de Peaches, Thomas Cohen, n'a pas donné signe de vie depuis le drame...

À ne pas rater