Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Birdman : le film événement sort en DVD, session de rattrapage

"Birdman" d'Alejandro Gonzalez Inarritu avec Michael Keaton, Edward Norton et Emma Stone (entre autres) sort ce 8 juillet en DVD. Une bonne occasion de (re)découvrir un des films événement de l'année 2014, plusieurs fois primés aux Oscars. Un petit bijou.

À l'époque où il incarnait un célèbre super-héros, Riggan Thomson (Michael Keaton) était mondialement connu. De cette célébrité il ne reste plus grand-chose et il tente aujourd'hui de monter une pièce de théâtre à Broadway dans l'espoir de renouer avec sa gloire perdue. Durant les quelques jours qui précèdent la première, il va devoir tout affronter : sa famille, ses proches, son passé, ses rêves, son ego... S'il s'en sort, le rideau a une chance de s'ouvrir... (Source Allociné).

"Birdman" est un film vivant

Lors de la dernière cérémonie des Oscars, "Birdman" est reparti avec quatre statuettes pour le meilleur film, le meilleur réalisateur, la meilleure photo et le meilleur scénario original. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ces prix n'ont pas été volés. Pourquoi ? Parce que l'originalité de "Birdman" tient autant dans son histoire et sa critique larvée du monde hollywoodien que dans la façon dont le réalisateur Alejandro Gonzalez Inarritu l'a construit.

"Birdman" est une sorte de plan séquence de plus d'une heure trente qui donne l'impression que le film est totalement vivant et que chaque scène est totalement en interconnexion avec la suivante. C'est beau et brillant et ça rend le film léger et totalement dynamique, comme s'il était lui aussi un personnage à part entière de l'histoire.

"Birdman", un film critique sur le star system

La première scène où Mickael Keaton, impérial par ailleurs, est en lévitation dans sa loge poussiéreuse en slip blanc donne d'ailleurs le ton. On va rire, mais pas que, on est plutôt dans la tragi-comédie où comment une ancienne gloire d'Hollywood tente de retrouver le succès, l'estime de ses pairs et du public en montant une pièce à Broadway. Quasiment schizophrène, Riggan Thomson entend la voix de "Birdman", le super-héros qu'il a incarné trois films durant le conjurer de reprendre son costume pour un quatrième acte. La lutte intérieure est donc violente. Mais le personnage de Michael Keaton doit aussi se battre contre les éléments : ses acteurs (qui offre une galerie de personnages très intéressant, on pense notamment à la composition hallucinée d'Edward Norton ou celle réussie d'Emma Stone), son manager, la critique, l'argent, ses propres problèmes familiaux... Tout semble se liguer contre lui alors que la pièce représente sa rédemption et la dernière chance de sa carrière.

Derrière l'histoire, on peut y voir une réflexion évidente sur la célébrité, la gloire et l'argent que cela génère. Et Michael Keaton y donne sa pleine mesure parce qu'il y a forcément un parallèle avec sa propre carrière. Celle d'un acteur qui veut exister par lui-même et pas seulement au travers de son personnage...

Au final, on comprend mieux pourquoi "Birdman" a marqué l'année cinématographique 2014 et on le (re)voit avec délectation.

La bande-annonce de "Birdman".
À ne pas rater