Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Beyoncé : sa lettre en soutien aux victimes de bavures policières crée le buzz

Suite aux meurtres, coup sur coup, de Philando Castile et Arlon Sterling, la chanteuse Beyoncé a décidé de réagir. Dans une lettre ouverte, elle a appelé ses fans à s'exprimer contre les bavures policières, un fléau qui, s'il n'est pas nouveau, est devenu monnaie courante aux Etats-Unis. La chanteuse a souhaité exprimer sa tristesse et son envie de révolte. 

"Nous n'en pouvons plus de ces meurtres qui visent les membres de notre communauté. Nous ne demandons pas votre pitié, mais le respect de nos vies."

Dans un message publié sur son site internet quelques jours après les morts de Arlton Sterling et Philando Castile, Beyoncé a décidé de prendre la parole. Les noms de ces Afro-Américains abattus par la police sans raison apparente, s'ajoutent à ceux de Trayvon Martin, Mike Brown, Sandra Bland et de bien d'autres encore.

 

Les Etats-Unis "land of the free" comme aime le rappeler le parti républicain, semblent délaisser la communauté afro-américaine. Le pays de l'oncle Sam vit un problème systémique profond. Un pays dans lequel une personne blanche coupable de meurtre peut être arrêtée de manière calme et mesurée (Dylan Roof et la tuerie de Charleston), alors qu'une personne noire dont le seul crime est d'avoir brûlé un feu rouge se fait tirer dessus (Sandra Bland). D'où la mise en place de l'organisation "Black Lives Matter" qui se penche sur les meurtres inexpliqués dans la communauté afro-américaine.

Face à ce problème, de nombreuses voix ne cessent de monter au créneau pour exprimer un ras-le-bol total. Jesse Williams, acteur de Grey's Anatomy s'est exprimé dans un discours enflammé mettant en cause les policiers américains, Kendrick Lamar a livré un hymne d'espoir à la communauté afro-américaine et Beyoncé, avec son dernier album "Lemonade", s'est placée en tête d'une nouvelle génération d'activistes.

Beyoncé, l'activiste

De tous les messages de soutien de célébrités sur les réseaux sociaux, c'est celui de Beyoncé qui a eu le plus de résonance. Bien sûr son statut de reine de la pop y joue pour beaucoup. Les médias s'intéressent de près aux faits et gestes de la star et lorsqu'elle prend la parole, les journalistes la relayent sans poser trop de questions.

Sa lettre ouverte et son appel à contacter les représentants politiques pour demander que justice soit faite a fait planter le site internet du Congrès américain. Quand Queen B s'exprime, les membres de la "beyhive" écoutent et agissent.

Le lendemain des meurtres de Arlton Sterling et Philando Castile , Beyoncé était sur scène. En plein concert elle a demandé un moment de silence pour rendre hommage aux victimes. Moment de silence suivi d'un vibrant "Freedom" une chanson extraite de son albumet dont les paroles incitent les Afro-Américains à continuer de lutter contre les injustices dont ils sont victimes. Sur l'écran géant derrière la star défilaient les noms des milliers de personnes disparues sous les balles de policiers.

Et si certains doutent de la démarche sincère de Beyoncé, rappelons qu'elle soutient le mouvement "Black Lives Matter" depuis sa création, n'hésitant pas à payer les cautions des membres de l'association mis en garde à vue pour le simple fait de protester. La chanteuse n'hésite pas à venir en aide aux familles des victimes moralement et financièrement.

Beyoncé ou comment utiliser son aura planétaire à bon escient.

Audrey Likound

À ne pas rater