Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Beyoncé : les 10 coupes de son album décryptées par son coiffeur

Beyoncé a créé l'événement en sortant son nouvel opus à la surprise générale. Un album qui fait la part belle au visuel. Puretrend décrypte pour vous les différents looks de la star dans ses clips, avec l'aide de son coiffeur, Neal Farinah.

En dégainant "Beyoncé, part 1", son nouvel album le 13 décembre, Beyoncé Knowles a créé l'événement en cette fin d'année. Déjà plus d'un million d'exemplaires vendus pour cet opus, volontairement intimiste et très visuel. Les 14 titres sont en effet accompagnés de 17 clips d'ores et déjà dévoilés (en partie). Tous offrent un univers à part, et capillairement parlant, ça change aussi.

Pour mieux s'y retrouver, autant suivre le guide, alias Neal Farinah, hairstylist de Beyoncé sur sa tournée Mrs Carter tour, et qui a supervisé 15 des 17 looks affichés au fil des vidéos. "Les gens la voyaient avec les cheveux longs un jour, courts le lendemain, et ils ne savaient pas ce qui se passait. Nous avons tourné les clips durant la tournée, alors parfois nous n'avions pas le temps de faire machine arrière et de lui refaire sa coupe."

La coupe garçonne révélée par Beyoncé en août dernier (et qui avait fait pleurer sa coiffeuse) ? Un changement nécessaire pour le clip de "Pretty Hurts". La star y joue les reines de beauté, prête à tout pour se conformer aux diktats imposés, jusqu'au coup de ciseaux qui signe le début de sa renaissance.

Court, long, tie and dye...

Autre ambiance dans le clip de "Blue", "un hymne à la maternité", comme le qualifie Neal Farinah, qui a nécessité un peu de travail sur la couleur, pour ajouter de la profondeur et des nuances à son blond. L'idée de la vidéo : c'est "une mère qui passe un moment avec son enfant, et aucune femme va à la plage avec des cheveux ultra-glamour", d'où ce long coiffé avec naturel.

Dans "Drunk in love", l'un des clips les plus sexy de l'opus, Beyoncé joue les naïades auprès de Jay-Z. "Le look est décoiffé, comme à la plage".

Le carré, fil conducteur de l'album

Le dénominateur commun de ces clips : le carré. La coiffure de l'année va comme un gant à la Queen B, et de "Yoncé" à "Partition", en passant par "XO" et "Flawless", elle ne se prive pas pour le porter. "Nous voulions garder un look fluide et cohérent, parce que Beyoncé est connue pour ses cheveux, alors nous avons légérement ondulé avec un soin texturant et ajouté une touche de flou sur toutes les vidéos".

À ne pas rater