Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Beyonce : en play-back pour Barack Obama, scandale !

Presque aussi attendue que le serment de Barack Obama, la performance de Beyoncé a ému des milliers d'Américains rassemblés devant le Capitole. L'hymnne américain "The Star Spangled Banner" a donc bien retenti lors de l'investiture du président, mais comment savoir si c'était en direct ou en play-back ? Si personne lors de l'événement ne s'est posé la question, aujourd'hui le doute est permis...

Tout le monde était très satisfait de Beyoncé lors de l'investiture et personne n'a remis en doute sa prestation... Jusqu'à ce que l'orchestre des Marines sortent un communiqué de presse ! En effet, les militaires faisant partie de l'orchestre ont tenu à dire que les instruments avaient été enregistrés lors d'une répétition générale : "Il a été décidé qu'une interpétation en direct n'était pas un risque à prendre pour un événement de cette importance."

On comprend leur inquiétude : mieux vaut ne pas faire de fausses notes devant le président des États-Unis et quelques 600 000 spectateurs. Beyoncé aurait-elle eu la même angoisse ? Difficile de le dire en écoutant les vidéos, puisque le micro, très volumineux, cache en grande partie les lèvres de la chanteuse et empêche de vérifier qu'elle chante en rythme avec la chanson. Pendant la chanson, elle a également retiré son oreillette : parce que ça la gênait, ou parce qu'elle n'en avait pas besoin ? On a du mal à croire que cette véritable showwoman se soit dégonflée à la dernière minute !

La chanteuse n'a pas encore diffusé de communiqué de presse pour dire si oui ou non, elle avait chanté en play-back. Mais une chose est sûre, les spectateurs se poseront sûrement des questions lors de sa prochaine prestation au Super Bowl ou lors des Brit Awards...

À ne pas rater