Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Beyoncé accuse Jay-Z d'adultère en plein concert, vengeance en chanson !

Lorsque Beyoncé a un message à faire passer, en général les médias sont là pour écouter. Après des semaines passées à tenter d'étouffer les différents scandales entourant sa vie privée, c'est finalement Queen B qui a à nouveau mis le feu aux poudres ce 28 juin 2014 et qui plus est volontairement... 

Autour du couple Beyoncé/Jay-Z, les scandales semblent s'accumuler tout comme les billets verts. Et depuis quelques temps, les deus stars ont quelques difficultés à faire taire les rumeurs. Mais voilà, ce 28 juin 2014 c'est carrément la chanteuse qui a mis le feu aux poudres.

Alors que cela fait des semaines que la chanteuse de 32 ans tente de faire taire les différentes rumeurs depuis l'incident de l'ascendeur avec Solange, il semblerait que Mrs Carter en ait finalement eu assez des secrets. En plein concert à Cincinnati le 28 juin 2014, la personnalité la plus influente de l'année selon Forbes a décidé de lâcher une bombe. Connue pour son self control, Queen B avait ce soir-là un message à faire passer et a choisi de se servir des paroles de ses chansons pour régler ses comptes.

Eh oui, si les débuts du On The Run Tour a été marqué par la diffusion de vidéos très intimes du rappeur et de la chanteuse, ce samedi a été placé sous le signe de la vengeance, c'est du moins ce que certains passages du concert laissent penser. Alors que Beyoncé lookée version mariée interprétait son titre "Resentment", elle a étonnement changé les paroles volontairement : "I'll always remember feeling like I was no good / Like I couldn't do it for you like your mistress could" est ainsi devenu "I'll always remember feeling like I was no good / Like I couldn't do it for you like that wack bitch could." Puis autre modification surprise et accusatrice : "Been ridin' with you for six years [...] I gotta look at her in her eyes and see she's had half of me" devenu "Been ridin' with you for 12 years [...] I gotta look at her in her eyes and see she's had half of me. She ain't even half of me. That bitch will never be." Si l'on ne sait pas qui est la bitch en question, on se dit que Beyoncé devait être très remontée ce soir-là pour avouer en chanson l'adultère de son mari.

À ne pas rater