Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Bernadette Chirac : sa vie à L'Elysée, elle a adoré !

Alors que L'Elysée se retrouve actuellement sans Première Dame, après le départ de Valérie Trierweiler, Paris Match se propose de faire un focus sur une ex-Première Dame encore très présente pour la bonne cause. Bernadette Chirac s'est confiée au magazine sur une vie qu'elle a adorée. 

La séparation de Valérie Trierweiler et François Hollande a laissé le Palais de l'Elysée orphelin de toute Première Dame. Interrogée par Paris Match, Bernadette Chirac ex-Première Dame et femme de Jacques Chirac revient sur ce rôle difficile à tenir. Avec entrain et du recul, elle revient sur son expérience à l'Elysée.

Inévitablement la question qui brûle toutes les lèvres à propos de la rupture entre Valérie Trierweiler et François Hollade est posée à Bernadette Chirac. Ce à quoi la femme de Jacques Chirac répond : "Elle vient de traverser une grande épreuve. (...) Mais je n'ai pas à porter de jugement." On se souvient quand même qu'elle avait avoué "prendre part à sa tristesse" lors de l'enchaînement des faits.

Mais plus que de parler de cette affaire qui défraie la chronique, Bernadette Chirac souhaite parler de son engagement envers la cause des Pièces Jaunes au profit des enfants malades, un évènement qu'elle organise depuis 25 ans. Et elle l'avoue, c'était plus facile lorsque son mari était Président : "...des personnalités diverses souhaitaient alors me faire plaisir". Cette année pourtant, elle aura pu se réjouir du soutien de Joyce Jonathan au gala "Pièces Jaunes" ou encore de Baptiste Giabiconi qui a donné un concert privé à Lille. Elle raconte qu'à l'époque où elle jouait le rôle de Première Dame : "D'ailleurs, pendant la cohabitation, même les ministres de gauche me disaient : 'Mes enfants me font les poches pour vous !'".

Concernant le statut même de Première Dame, Bernadette Chirac avoue : "...ce qualificatif m'exaspère, il est ridicule." Selon elle : "Chacune avec sa personnalité doit définir son rôle et se faire une place." Mais surtout la femme de Jacques Chirac définit le rôle de Première Dame comme celui d'une desperate housewife. Légèrement vieille France, elle raconte : "En réalité, l'épouse du Chef de l'Etat est d'abord là pour servir avec dignité." Sur ses activités au quotidien cela ne fait pas tellement rêver tandis qu'elle confie : "Par exemple des détails du protocole, des cadeaux destinés aux hôtes étrangers ou lors des visites officielles. (...) En France, la touche de la maîtresse de maison est importante." Femme de caractère, elle revient sur l'influence que pouvait avoir son statut : "Je m'étais donné comme règle de ne contrer mon mari qu'en privé, jamais à table."

Pour terminer cette interview, Paris Match a mis en avant sa côte de popularité plus importante que celle de Danielle Mitterrand, de 46% contre 40%. Humble, elle déclare : "Si je devais résumer, l'essentiel est l'enthousiasme, l'envie d'aider les autres, d'être à l'écoute, naturelle, surtout de rester soi-même."

De bons conseils de la part de Bernadette Chirac pour une Première Dame qu'on est pas près d'oublier.

À ne pas rater