Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Bérénice Bejo : latex et bouche glossy, son relooking pour 'Le Dernier Diamant'

A l'affiche du "Dernier Diamant" d'Eric Barbier, Bérénice Bejo est revenue pour Gala sur le tournage du film, et notamment sur sa transformation qui a laissé toute l'équipe complètement coi. "Personne ne m'a reconnue !", s'amuse l'actrice césarisée pour son rôle dans "The Artist".

Depuis le succès de "The Artist", réalisé par son compagnon, Michel Hazavicius, Bérénice Bejo est devenue l'une des actrices incontournables du cinéma français. Avant de se rendre à Cannes pour assurer la promotion de son prochain film, la jolie brune s'est prêtée au jeu de l'entretien avec le magazine Gala. Elle y revient sur le tournage du "Dernier Diamant", dans lequel elle partage l'affiche avec Yvan Attal.

A 37 ans, Bérénice Bejo change de registre avec cette histoire de casse. Un rôle aux antipodes de sa partition dans "Le Passé", le film qui a fait pleurer Nicole Kidman et qui lui a valu le Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes l'an dernier. Le tournage lui a aussi donné l'occasion de se métamorphoser face à la caméra.

"Personne ne m'a reconnue"

"Je suis déguisée vers la fin du film, mais on ne va pas dire poursquoi, sinon ce n'est pas drôle ! Donc j'ai mis un peu de latex à droite à gauche, et surtout, on a trouvé qu'en collant mes paupières aux extrémités, ça me changeait complètement. J'ai mis du gloss, donc on a l'impression que j'ai des grosses lèvres, et j'avais une fausse dent, ce qui fait que ça changeait un peu ma mâchoire."

Une bouche pulpeuse et un regard de chat, une transformation qui semble nettement plus glamour que celles des stars qui s'enlaidissent pour un rôle, mais qui promet d'étonner le public. Surtout que l'équipe n'a pas manqué d'être surprise. "Je suis arrivée sur le plateau sans dire que c'était moi. J'ai dit bonjour à tout le monde et personne ne m'a reconnue ! Je suis sûre d'ailleurs qu'il y a un petit fou rire pour le spectateur au moment où j'apparais ainsi parce que c'est très drôle."

Yvan Attal et Eric Barbier, de vrais gamins

Bérénice Bejo s'est aussi confié à Gala sur l'ambiance du tournage, plutôt décontractée. Et entre Yvan Attal, son partenaire, et le réalisateur Eric Barbier, elle a eu du travail. "Ils ont 5 ans d'âge mental ! Ils passent leur temps à se chamailler et à se réconcilier en 2 secondes. Ils se disent tout : ce qu'ils aiment, ce qui les embête. Et moi, je suis un peu comme ça aussi. Du coup, on était tous les trois à se chamailler et à terminer la journée bras dessus, bras dessous."

À ne pas rater