Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Bérénice Bejo et ses souvenirs de Cannes 2013 : ''Sur scène, j'étais perdue''

Prête à débarquer à la 67eme édition du Festival de Cannes pour "The Search", le nouveau film de Michel Hazanavicius, Bérénice Bejo revient sur ses souvenirs à Cannes pour Télé 7 Jours. Triomphe de "The Artist" en 2011 et surtout Prix d'interprétation féminine en 2013, elle dit tout. 

A l'approche du Festival de Cannes 2014, le temps est aux souvenirs pour Bérénice Bejo. Alors qu'en 2012 elle éblouissait le Festival en tant que maîtresse de cérémonie, 2013 sonnait comme le sacre pour la poupée du cinéma français. En effet, cette année là elle décroche le Prix d'interprétation féminine grâce au le film "Le Passé". L'actrice revient pour Télé 7 Jours sur ce Festival de Cannes mémorable, avant de fouler à nouveau le tapis rouge de Cannes pour "The Search", le nouveau film de son compagnon, Michel Hazanavicius.

Si aux César c'est en 2011 que Bérénice Bejo connaît le succès avec "The Artist", il en est autrement pour le Festival de Cannes. C'est avec son rôle dans "Le Passé", également réalisé par Michel Hazanavicius, qu'elle est récompensée au Festival de Cannes 2013. Un moment encore très vif dans la mémoire de l'actrice comme elle le confie à Télé 7 Jours. "Non, c'est pas possible", se souvient-elle avoir dit alors que Steven Spielberg l'appelait sur scène pour recevoir sa récompense qui faisait d'elle la meilleure interprétation féminine. Si Bérénice Bejo reste prostrée, elle se rappelle également que c'est son compagnon qui lui souffle "Mais si, vas-y", qui la fait sortir de sa torpeur. "Sur scène, j'étais perdue. Je ne savais pas quoi dire. J'ai repris mes esprits quand j'ai demandé à Asghar Farhadi de me rejoindre", confie-t-elle encore.

Le film "Le Passé" l'amènera même aux Oscars 2014 et même si ils reviendront bredouille, la belle Bérénice Bejo n'y laisse pas de plumes. Le Festival de Cannes lui, reste un lieu plein de souvenirs alors qu'elle y a vécu une standing ovation en 2011 pour "The Artist", puis devenir la maîtresse de cérémonie en 2012, puis finalement recevoir la récompense suprême en 2013. Une ascencion en crescendo pour celle qui se confiait récemment sur la célébrité, ses erreurs et ses envies. Il s'agit même d'un rêve accompli pour la belle brune qui a avoué qu'à 5 ans déjà elle voulait devenir actrice. "J'ai grandi en regardant les films de John Wayne et Gene Tierney. A 5 ans, j'ai dit que je voulais être actrice", a-t-elle confié à Télé 7 Jours. Décidément le Festival de Cannes lui a porté chance, pourvu que ça dure alors qu'on la retrouvera pour la montée des marches 2014 pour "The Search", où elle incarne une infirmière d'une ONG plongée dans la guerre en Tchéchénie.

À ne pas rater