Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Benoît Poelvoorde : ''Je m'inquiète pour Julie Gayet''

En pleine promo pour son nouveau film, "Les rayures du zèbre", Benoît Poelvoorde n'a pas pu esquiver à "l'affaire du moment". Peiné pour l'ex-Première dame, l'acteur espère que cette liaison ne pénalisera pas Julie Gayet.

Les célébrités actuellement en tournée de promotion ne peuvent pas passer à côté de la petite question sur l'affaire Julie Gayet/François Hollande. Après avoir eu l'avis d'Audrey Pulvar, Carla Bruni (et de sa mère) ou encore de Fanny Ardant, c'est au tour à un homme cette fois de s'exprimer sur le sujet.

A l'affiche du film "Les rayures du zèbre", dans lequel il interprète le rôle d'un agent de footballeurs belge en quête de talents en Afrique, Benoît Poolvorde a été l'invité d'une interview organisée par Le Parisien/Aujourd'hui en France, en présence de lecteurs. Lorsque vient le moment pour l'un d'eux de lui demander son opinion sur le scandale politico-people, le Belge commence par hausser les épaules face à cette affaire privée.

"J'ai de la peine pour la fille qui se fait larguer"

Pour Benoît Poelvoorde, "tous les hommes et les femmes se sont reconnus" dans cette histoire. "J'ai de la peine pour la fille qui se fait larguer", aka Valérie Trierweiler. Sous le feu des projecteurs, l'ex-Première dame a en effet connu des semaines difficiles, qui l'ont conduites à l'hôpital. Malgré les dires du magazine Closer, qui a sorti l'affaire, la journaliste assure n'avoir été au courant de rien et s'être sentie "tomber d'un gratte-ciel" en apprenant la nouvelle.

"Je m'inquiète pour Gayet"

Julie Gayet, l'acteur dit l'avoir croisée quelques fois, lors de festivals, et la décrit comme une personne "très gentille". Sa crainte : que l'affaire ne nuise à son avenir dans le cinéma. "Je m'inquiète pour Gayet, que ça ne nuise pas à sa carrière. Parce que c'est très injuste. J'entends déjà des gens qui murmurent "Elle est nommée aux César [de la meilleure actrice dans un second rôle pour "Quai d'Orsay"], parce que...". C'est pas vrai, faut arrêter de déconner. Alors la pauvre, chaque fois qu'elle va faire quelque chose, on va dire "Bouah ouais, COMPLOT ! Dis-donc, on sait très bien...".

À ne pas rater