Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Benjamin Biolay : après le tweet scandale, il s'exprime sur Facebook

Preuve que lorsque l'on est chanteur (et acteur), mieux vaut ne pas trop s'éloigner de son domaine de prédilection : après s'être exprimé sur la cause des Chrétiens d'Irak, Benjamin Biolay a eu le droit à un lynchage en bonne et due forme. Du coup ce 25 août 2014, c'est sur Facebook que l'acolyte de Vanessa Paradis a tenu à rectifier ses propos. 

En matière de politique, les artistes savent qu'il vaut mieux tenter de rester neutre, mais voilà, certains ne résistent pas à la tentation. Et là, ça peut facilement s'envenimer. En abordant le sujet épineux des Chrétiens d'Irak, Benjamin Biolay a ce 21 août 2014 vu son compte Twitter assailli par les critiques. Après avoir tweeté un message loin d'être au goût de la Toile, celui qui veut faire chanter Julie Gayet a déclenché la rage des internautes.

Du coup, ce 25 août 2014, c'est sur Facebook que le chanteur en pleine révolution ringarde a tenu à revenir sur ses propos. Il a ainsi publié un long message expliquant le fond de sa pensée : "Je ne compte ni me lamenter ni me justifier. je prends juste bonne note des méthodes des uns et des autres. Il me semble que le repli communautaire est un des nombreux signes d'une société en crise. Et c'est ce que je déplore. Quant à la (ma) religion, c'est un sujet des plus intimes sur lequel je ne m'exprimerai jamais. Le moindre sujet de société évoqué par un non-professionnel de la politique est sorti de son contexte et devient une bombe clivante. Ces torrents de boue ne servent absolument ni les idées ni les personnes. La maladresse est humaine et trahit souvent une envie de bien faire. Mais c'est un métier, j'en conviens. Bonne journée à toutes et tous. Benjamin".

Pas sûr que les esprits se calment, mais le débat quant à lui est assurément relancé. L'acolyte de Vanessa Paradis se retiendra-t-il de donner son avis à l'avenir ? Rien n'est moins sûr !

À ne pas rater