Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Benedict Cumberbatch, attaque par Julian Assange pour ''Le cinquieme pouvoir''

Principal protagoniste de l'affaire Wikileaks, Julian Assange n'apprécie visiblement pas qu'Hollywood l'adapte au cinéma. Retranché à l'ambassade d’Équateur, l'Australie règle ses compte par écrit via une lettre adressée à Benedict Cumberbatch.

Fini les réglements de comptes via Twitter, la mode est aux lettres. Après Sinead O'Connor, c'est au tour de l'illustre Julian Assange d'exprimer son mécontentement par missive. C'est contre le film "Le cinquième pouvoir" que l'Australien en a. Autant dire que l'homme ne mâche pas ses mots dans le courrier qu'il a adressé à Benedict Cumberbatch en janvier mais rendu publique seulement aujourd'hui. C'est en effet au Britnannique, par ailleurs élu acteur le plus sexy au monde, que revient la lourde tâche d'incarner Assange dans ce long-métrage inspiré de l'histoire Wikileaks.

"Je crois que vous êtes une bonne personne, mais je ne crois pas que ce film soit bon. Je ne crois pas qu'il sera positif pour moi ou les personnes à qui je tiens" écrit-il à l'acteur dans sa lettre publiée par The Guardian. Il va même plus loin en soulignant que le film est basé sur un livre "mensonger". "Il y a des douzaines de livres positifs concernant Wikileaks, mais Dreamworks a décidé de fonder son script sur le plus toxique. Si toxique qu'il est distribué aux soldats des bases militaires pour les décourager d'entrer en communication avec nous" poursuit Assange. "Je sais que le film espère me dépeindre, moi et mon travail, de manière négative. Le film ne cherche pas à simplifier, clarifier ou distiller la vérité, mais plutôt à l'enterrer. Cela ne fera que ressurgir et amplifier des histoires diffamatoires qui se sont révélées fausses depuis bien longtemps." À noter que le charismatique Cumberbatch a tenté de rentrer en contact avec lui mais ce dernier a toujours refusé.

Comme le rapporte 20 minutes, Assange se montre encore plus virulent contre le film dans une lettre adressée à l'AFP en le décrivant comme un "un festival d'ennui gériatrique que seul le gouvernement américain saura apprécier".

Même si Assange essayait dans sa lettre de convaincre Benedict Cumberbatch de ne pas tourner dans le film, "Le Cinquième pouvoir", réalisé par Bill Codon, sera sur nos écrans le 4 décembre prochain.

À ne pas rater