Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Ben Stiller : "Zoolander 2 s'est fait dans l'impulsion du moment"

"Zoolander 2", une suite très attendue au cinéma.
3 photos
Lancer le diaporama

Quinze ans après le premier film, "Zoolander" est de retour avec un nouvel opus. Au pilotage de ce sequel, Ben Stiller et Justin Theroux qui ont allié leurs forces pour le scénario de cet épisode 2. Puretrend est allé à la rencontre de ces deux scénaristes à Los Angeles pour discuter de la suite des aventures déjantées et très attendues de Derek Zoolander. 

Pourquoi avoir attendu tant de temps pour faire une suite à Zoolander ?

Ben Stiller : Vous savez, quand le premier film est sorti, pas grand-monde ne voulait le voir (rire). En réalité, ce laps de temps entre les deux opus n'était pas intentionnel. Un film se fait sur l'impulsion du moment. Personne ne fait un film pour "faire un film", il me semble. En 2005, j'avais essayé de commencer une ébauche. Les choses venaient petit à petit, on a laissé mariner ça... 2010 est arrivé et on a décidé de reprendre le script pour de bon. 2013 a été une étape décisive pour affiner tout le reste.

Est-ce stressant de revenir après tout ce temps ?

Ben Stiller : On a l'impression qu'on y arrivera jamais. Puis plus vous attendez, plus le public exprime son envie de voir une suite, ce qui nous pousse à donner le meilleur. Retravailler le scénario en 2010 était fantastique. On était plutôt d'accord sur le casting, sur qui serait prêt à participer au projet ou non. En septembre 2014, tout s'est mis en place et tout le monde était enthousiaste de faire le film.

Et vous, Justin [Theroux], qu'avez-vous pensé quand vous avez été approché par Ben pour "Zoolander 2" ?

Justin Theroux : J'avais vraiment envie d'en faire partie ! Je faisais une courte apparition dans le premier film, mais je n'avais pas du tout touché au scénario. On peut dire que c'est un film qui est devenu culte, donc difficile de ne pas vouloir participer au projet pour la suite !

Et concernant votre amitié ?

Justin Theroux : Cela fait 20 ans qu'on se connait avec Ben. On est devenu proche sur le "Ben Stiller show" [1992-1993]. Il a vraiment été un partenaire super pour l'écriture du script. Je l'ai toujours trouvé très bon dans ce qu'il fait et incroyablement talentueux. Ce qui est agréable, c'est que nous rions des mêmes choses.

Avez-vous la sensation que le monde de la mode a beaucoup évolué en 15 ans ?

Ben Stiller : Je ne suis pas vraiment calé sur le sujet (rire). Mais j'ai l'impression que les tendances évoluent si vite qu'il est difficile de suivre. C'est peut-être même ce qui fait le drame de cette industrie. Puis avec le développement d'Instagram et des réseaux sociaux en général, tout se passe là-dessus maintenant. Dans le premier film, on n'avait pas de gens issus proprement du milieu de la mode. Mais pour ce deuxième opus on a mis le paquet ! Anna Wintour, par exemple, a été une excellente partenaire.

Anna Wintour a-t-elle de l'humour ?

Ben Stiller : Vous savez quoi ? Elle avait adoré le premier film ! Quand je lui ai raconté que je voulais faire une suite, elle m'a répondu "si je peux participer en quoi que ce soit pour le projet".

Mais, vous, que pensez-vous du monde de la mode ?

Justin Theroux : Pour avoir assisté à quelques Fashion Weeks, notamment à Paris, à Rome et New York, je ne pense pas que ce soit bien différent d'Hollywood. Les gens sont tout aussi extravagants face à la caméra que ce que l'on peut voir dans l'industrie de la mode et je pense que ce sont deux univers drôles en dehors des caméras. Tout est luxe au point où ça en est absurde.

Y a-t-il des figures du monde de la mode ou des défilés qui vous ont inspiré pour écrire le scénario ?

Justin Theroux : Je me rappelle être aller à un défilé de Karl Lagerfeld à Paris. Le défilé avait pour thème "la nature" et il y avait cet immense sculpture en glace et il s'avère qu'il s'agissait bien d'un morceau d'iceberg venu du Pôle Nord. Le paradoxe bien sûr est tout ce qu'il a fallu faire pour transporter ce morceau d'iceberg pour les besoins du défilé alors qu'on parle d'"environnement".

Qu'est-ce que ça fait de voir des stars se bousculer pour faire une apparition dans le film ? Va-t-il y avoir des surprises ?

Ben Stiller : Benedict Cumberbatch est fabuleux, vous verrez... Je ne peux pas en dire beaucoup plus, sinon que c'était fou de voir des gens qui on pensait ne voudrait pas faire le film, y participer. Le plus difficile c'est ce moment où tu te demandes qui tu peux ou ne peux pas mettre dans la bande-annonce pour garder les gens en haleine.

Zoolander 2, au cinéma le 2 mars 2016.

Comment définiriez-vous la trame de ce deuxième opus ?

Ben Stiller : Je dirais que c'est plus une sorte de "Da Vinci Code". On découvre le fils de Derek, qui a été abandonné suite à la tragédie - vous verrez - et qui est déjà grand. Hansel aussi s'est détaché de Derek. Le monde de la mode a changé. Tout est nouveau pour eux, mais dans leur tête, ils sont toujours des mannequins. Leur défi va être de revenir.

Justin Theroux : S'il fallait un mot pour décrire l'univers de Zoolander c'est certainement "superficiel", bien sûr. (rire). Dans une comédie, il n'y a rien de plus drôle que quelqu'un de bête qui se croit intelligent.

Comment c'était de défiler pour Valentino ?

Ben Stiller : C'était complètement fou ! C'était aussi excitant qu'effrayant. On a travaillé tellement longtemps pour monter une opération telle que celle-ci. Et il faut bien le dire, Anna (Wintour) y est pour beaucoup ! Il a fallu se cacher 3h dans les backstages. Même les mannequins ne devaient pas savoir qu'on était là. On voulait frapper fort pour annoncer "Zoolander 2" et on ne savait vraiment pas ce que ça allait donner. Les réactions ont été fantastiques au final. Et en faisant ça, Valentino a prouvé qu'il avait un vrai sens de l'humour.

Justin, est-ce que vous diriez aujourd'hui que vous préférez écrire que jouer la comédie ?

Pas exactement, même si travailler un scénario est plus satisfaisant car on crée vraiment un univers, alors qu'être acteur c'est plus "participer" au travail de quelqu'un d'autre. Ecrire est un processus plus long et difficile, mais j'ai adoré ça. Je suis tenté d'écrire un film moi-même et peut-être que ça se fera dans quelque temps. Mais ce n'est pas dans mes priorités.

Peut-on espérer voir Jennifer Aniston en cameo dans "Zoolander 2" ?

Justin Theroux : Non malheureusement elle n'était pas disponible. J'ai tout essayé pourtant (rire) !

Propos recueillis par Héloïse Famié-Galtier.

À ne pas rater