Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Beauté : la tendance régressive

La beauté prend un coup de jeune avec des packagings toujours plus régressifs. Zoom sur une tendance qui fait retourner les beauty addicts sur les bancs de l'école. 

La beauté retourne en cours de récré. Démaquillant en forme de gomme, palette de maquillage pour les yeux déguisée en tablette de chocolat ou encore stylo make up qui s'intégrerai parfaitement à une trousse d'écolier, la salle de bain se transforme en paradis enfantin. Coup marketing pour toucher la nostalgie des beauty addicts ou vraie tendance à la mignonnerie ? Sûrement un peu des deux si on en croit le succès de ce genre de produits en magasin. Pour preuve, MAC a même édité récemment une collection "Trolls" en hommage aux petits bonhommes à la touffe de cheveux colorée. Une gamme buzz à laquelle on ne s'attendait pas mais qui a su se faire une place dans nos vanitys.

Too Faced, les spécialistes du genre

Parmi les amoureux du cartable et des doubles couettes, il y a les marques coréennes fans du kawaï mais il y a aussi Too Faced. Véritable référence pour leurs petites palettes d'ombres à paupière en forme de livre, l'enseigne américaine a fait de ses packagings régressifs une signature et un élément différenciant. Logiquement, l'audience touchée est tombée instantanément sous le charme de ce make up madeleine de Proust et s'est transformée en un public de vrais fans. Désormais, à chaque nouveau produit édité (poudre soleil en forme de coeur, crayon pour les yeux semblable à un feutre de collégien ou encore palette associée à des stickers décoratifs), c'est un vrai succès sur le marché des cosmétiques. Retourner en enfance, tout en pouvant continuer à se sublimer, voilà une promesse qui fait visiblement rêvée.

Pauline Arnal

À ne pas rater