Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Beauté en série : La belle et la peste de Don't Trust the B---- in Apartment 23

Dans la famille " les opposés s'attirent ", bienvenue chez June et Chloe, deux amies aux caractères totalement différents qui échouent dans le même appartement. L'une est grande, brune, totalement peste et sans morale et a James Van Der Beek (qui fait son grand retour après "Dawson") comme meilleur ami. L'autre est petite, blonde, provinciale et gentiment naïve. Bien sûr, la rencontre des deux fait des étincelles.

Le pitch est simple. June est une jeune provinciale partie à la conquête de New York. Mais une fois arrivée, problème, l'entreprise de Wall Street dans laquelle elle devait débuter coule, son fiancé s'avère être un coureur de jupon et la fille chez qui elle emménage est une peste de premier ordre ! La vie est dure avec la pauvre June, mais pas autant que Chloe, sa coloc. Politiquement incorrect, égoïste et délurée, cette Cruella des temps modernes a le chic pour mettre les autres dans la mouise, sans s'en préoccuper le moins du monde.

Le point fort de "Don't Trust the B---- in Apartment 23", c'est bien sûr la rencontre entre la belle et la bitch, le clash de deux mondes que tout oppose et qui pourtant vont peu à peu se lier. Chloe est un personnage de l'extrême, insolente, borderline, qui n'a pas peur de signer comme famille d'accueil dans le seul but de faire travailler une jeune fille comme assistante à l'oeil, de se laisser filmer par son voisin pervers pour un site fétichiste, et qui a l'honneur d'être l'héroïne d'un manga japonais, "Tall Slut No Panties". Face à cette tornade, June ne fait pas le poids, et pourtant, sous son influence, les choses pourraient bien changer...

La cerise sur le gâteau, c'est la présence au casting de James Van Der Beek dans son propre rôle, caricature superbe du comédien à grosse tête et égocentré qui n'a toujours pas tourné la page "Dawson".

Et côté beauté, ça donne quoi ? La palme du brushing bouclé revient à Dreama Walker, alias June, au style girly. Krysten Ritter donne elle dans le rétro avec des brushings bombés et une coupe aux faux airs de Betty Page. Bouche rouge et oeil de biche de vamp pour l'une, teint nude pour l'autre, la série joue là aussi sur les contrastes.

Découvrez en images les beauty looks de la série " Don't Trust the B---- in Apartment 23 " sur Puretrend.

Retrouvez aussi nos focus sur d'autres séries : Royal Pains, New Girl, Two Broke Girls.

C.B.

À ne pas rater