Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Beauté : 90 % des femmes souffrent à cause de leurs talons hauts

Victoria Beckham est une inconditionnelle des talons hauts, voire vertigineux, mais à quel prix ?
Victoria Beckham est une inconditionnelle des talons hauts, voire vertigineux, mais à quel prix ?

Les talons allongent notre silhouette et chaloupent notre démarche, mais à quel prix ? On le sait, des chaussures à la pente vertigineuses sont moins confortables qu'une jolie paire de baskets. Une étude vient de démontrer que 90 % des femmes ont souffert des pieds à cause de ces chaussures. Comme, quoi il faut souffrir pour être belle ...

Les chaussures à talons restent un de nos idéaux de féminité. Pourtant, on est assez lucides sur leur praticité et leur confort. On admire en secret (ou ouvertement) celles qui disent pouvoir en porter tous les jours.
Une étude anglaise dont les résultats ont été publiés par le DailyMail rend donc un verdict plus sévère : 90 % des femmes ont déjà soufferts à cause de leurs stilettos. Une heure 26 minutes et 48 secondes : c'est le temps moyen avant que nos pieds commencent à légèrement brûler. Pour 20 % des sondés, cette désagréable sensation arrivent au bout de 10 minutes seulement.

Talons fendillés, arthrite, oignon... Le menu est appétissant, mais bien réel. Ainsi, ¼ des personnes interrogées confient avoir enlevé leurs chaussures au cours d'une soirée et continué à danser, mais pieds nus, alors que ce sont 1/3 des femmes qui les ont simplement retirées pour rentrer à leur domicile. On ne peut que se reconnaître dans ce portrait. Les plus prévoyantes auront pensé à emporter une paire de ballerines dans leur sac.

L'étude s'est portée sur 2000 britanniques (hommes et femmes) et 60 pédicures et chiropracteurs. 20 % des femmes ont confié ne pas prendre au sérieux leur douleurs au pieds. Pourtant, porter des talons trop souvent peut véritablement déformer la silhouette puisque l'on compense la hauteur par un avancement du bassin, le tendon d'Achille peut également se rétrécir à long terme.

L'idéal serait de ne pas se monter à des hauteurs vertigineuses, malheureusement, les tendances vont en ce sens. Aujourd'hui, 20 % des 18-24 ans ont des talons d'environ 15 cm, 10 % des 25-34 ans et 3 % des 35-44.

Un constat édifiant, mais pas surprenant, qui, on l'espère, ne poussera pas à pratiquer le loub job, des injections de collagène sous le pied pour rendre les stilettos plus confortables.

À ne pas rater