Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Barack Obama : un petit ami jaloux le met en garde

Chambrer un président, il n'y a qu'aux États-Unis qu'on peut voir ça. Barack Obama a eu la surprise de recevoir une mise en garde inattendue de la part d'un petit ami jaloux.

Ce lundi 20 octobre 2014, Barack Obama était à Chicago à l'occasion des élections législatives de mi-mandat du 4 novembre prochain. Mais alors qu'il était en train de voter, un citoyen lui a fait une drôle de mise en garde.

"Ne touchez pas à ma copine monsieur le président"

On sait que le mari de Michelle aime plaisanter et qu'il a le sens de l'humour. Mais, la petite plaisanterie de cet inconnu a irrité le président de l'une des plus grandes nations au monde. Au début tout du moins. Alors que Barack Obama s'apprêtait à voter à côté d'une jeune femme prénommée Aia, le fiancé de cette dernière est passé devant lui et lui a lancé, sans s'arrêter : "Ne touchez pas à ma copine monsieur le président". Immédiatement, la petite copine en question a ri nerveusement mais pas le principal intéressé qui n'a pas levé un sourcil. Il a simplement répondu, impassible : "Je n'en avais vraiment pas l'intention".

"Mike est un idiot"

Embarrassée, la jeune femme s'est excusée au nom de son petit ami pour cette réflexion déplacée et a expliqué qu'elle savait "qu'il allait dire quelque chose d'impertinent, mais je ne savais pas quoi." Le président des États-Unis l'a rassuré en plaisantant à son tour en imaginant la conversion qu'elle pourrait avoir ce soir avec son ami, Mike. D'ailleurs, on note la petite pique de Barack Obama à l'intention du mari jaloux lorsque de ce dialogue imaginaire : "Je n'arrive pas à y croire, Mike est un idiot."

Lorsqu'il est parti, le président a tenu à, lui aussi, taquiner Mike. Il a alors embrassé Aia sur la joue en déclarant : "Je vous embrasse, comma ça, il aura une raison de parler. Il est vraiment jaloux maintenant." Bien joué Barack Obama !

À ne pas rater