Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Barack Obama : un homme demande la main de sa fille Malia contre du bétail !

La fille aînée de Barack Obama, Malia, est courtisée par un homme pour le moins original. Cet avocat kenyan demande au président américain de lui céder sa fille contre... du bétail !

Si la nouvelle peut faire sourire, Felix Kiprono, lui, est très sérieux. Cet avocat kenyan a fait connaître son intention d'épouser Malia Obama, seize ans, dans une interview accordée au magazine The Nairobian. L'homme se dit très sérieux concernant la jeune fille qu'il ne connaît pas personnellement mais qui l'intéresse depuis très longtemps. "Je m'intéresse à elle depuis 2008 (à l'époque elle n'avait alors que dix ans, ndlr). Pour tout vous dire, je ne suis sorti avec personne depuis et j'ai promis de lui être fidèle. J'ai confié ça à ma famille et ils sont prêts à m'aider à rassembler le "prix" proposé pour la jeune fille". Un prix pour le moins original ...

Du bétail en échange de Malia

Felix Kiprono dit proposer à Barack Obama 50 vaches, 70 moutons et 30 chèvres en échange de la main de sa fille. L'avocat attend avec impatience la venue du président américain au Kenya, en juillet prochain, pour une visite officielle. L'homme espère que Barack Obama emmènera Malia avec lui car il compte faire sa demande officielle à ce moment-là et épouser sa future femme chez lui.

Si le président et la concernée n'ont pas encore réagit, l'ambition de Felix Kiprono fait rire beaucoup de monde. Mais le jeune homme l'assure, il ne fait pas ça pour l'argent. "Les gens pourraient croire que je suis intéressé par l'argent de la famille (Obama), mais ce n'est pas le cas. Mon amour est réel". L'avocat a déjà pas mal de projets pour sa future femme. "J'apprendrai à Malia à traire une vache, à cuisiner l'ugali (un gruau de maïs) et à préparer le mursik (lait aigre traditionnel) comme toutes les autres femmes kalenjin". Voilà qui devrait précipiter Malia dans ses bras ... La jeune fille semble, elle, à des années-lumière de ce genre de préoccupations. En effet, Malia cherche une fac et profite de son temps en prenant des selfies entre amis.

À ne pas rater