Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Azealia Banks : nue et couverte de lait avec des chats pour Playboy

Depuis la sortie de son tube "212", Azealia Banks fait surtout parler d'elle par ses coups de gueule à répétitions et ses disputes par tweets interposés avec à peu près la terre entière. Aujourd'hui, elle fait le buzz pour une autre raison, son shooting photo ultra hot pour Playboy !

En 2012, Azealia Banks était LE nouveau nom du milieu hip-hop. Sacrée icône mode aux Billboard Awards et récompensée du prix Prix Philip Hall Radar aux NME, elle sort dans la foulée les EP "1991" d'où est tiré le titre "212" et la mixtape "Fantasea". Une carrière qui démarre sur des chapeaux de roues jusqu'à ce que la jeune femme se mette à critiquer à peu près tout et n'importe quoi au point de presque faire oublier la sortie de son album "Broke with Expensive Taste" en novembre 2014. Aujourd'hui, elle fait le buzz pour autre chose qu'un règlement de compte sur Twitter (avec Iggy Azalea qu'elle ne peut vraiment pas sentir visiblement) mais pas pour sa musique. Suivant la tendance du moment, Azealia Banks tombe la chemise pour le magazine masculin par excellence, Playboy.

Boules de poils et boule à poil...

Playboy réchauffe l'atmosphère pour son numéro d'Avril avec un shooting photo orchestré par la célèbre photographe Ellen Von Unwerth. Pas frileuse, Azalea Banks se livre à une séance photo des plus étranges puisqu'elle prend la pose tout d'abord en combishort léopard entourée de chats, puis topless, la poitrine cachée sous des boules de poils avant de se transformer elle-même en félin, jouant avec un pelote de laine XXL entre les jambes avant de prendre une douche de lait entièrement nue affichant tatouages et épilation ticket de métro comme on peut le découvrir sur une photo postée par la jeune femme sur son compte Twitter .

Azealia Banks, aussi déchaînée que déshabillée

Si ce shooting très sexy est bien entendu le point culminant du magazine, Playboy oblige, Banks ne fait pas que se déshabiller, elle en profite une nouvelle fois pour règler ses comptes et elle n'y va pas de main morte, on n'en attendait pas moins de la part d'une artiste dont tous les morceaux sont classés "explicit lyrics"... Elle revient ainsi sur son passé et sa relation amoureuse avec un compagnon plus âgé et abusif, souligne son dégoût pour l'Amérique et "les blancs racistes et conservateur qui vivent dans leurs fermes" avant de confier avoir frappé sa prof à la maternelle et de souligner qu'il y a quand même des gens qu'elle aime bien "Kanye West, J. Cole, Ariel Pink, Lauryn Hill, KRS-One, Q-Tip". Tout un programme.

Le magazine est attendu dans les kiosques le 20 mars.

À ne pas rater