Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Audrey Pulvar : "Passer pour l'emmerdeuse de service ne me dérange pas"

Elle a du franc-parler et une liberté de ton qui fait parfois mouche. Mais Audrey Pulvar n'en a que faire. En mieux encore, elle l'assume à 200%.

Audrey Pulvar n'a pas pour habitude de se taire. Lorsqu'elle a quelque chose à dire ou à revendiquer, elle ne se gêne pas pour le faire savoir. Une pugnacité qui fait sa réputation de journaliste engagée, notamment dans la cause féminine.

Audrey Pulvar, cette "emmerdeuse de service"

De cela, elle en a tout à fait conscience et elle l'assume. Dans une interview accordée au quotidien gratuit 20 Minutes de ce vendredi 31 octobre 2014, l'ancienne acolyte de Natacha Polony dans "On n'est pas couché" sur France 2, explique que cela ne la "dérange pas" de passer pour "l'emmerdeuse de service". Elle confie que certes, cette liberté de parole la fait "passer pour la féministe hystérique, l'emmerdeuse de service" mais que "cela ne me dérange pas." Au contraire même puisqu'elle ajoute qu'"il faut l'afficher et ne rien laisser passer quitte à entendre : 'Oh, on en a marre des féministes', parce que au moins cela les oblige à faire attention." D'ailleurs, cela ne la dessert pas toujours car selon elle : "Il y a même des patrons qui me contactent justement parce que j'assume ces conviction féministes."

Son livre, un "hommage à celles dont la lecture a marqué mon adolescence"

La semaine dernière, elle était passée sur le fauteuil d'"On n'est pas couché" face à Léa Salamé et Aymeric Caron. Elle y présentait "Libres comme elles" aux éditions La Martinière. Un livre dans lequel elle dresse le portrait d'une vingtaine femmes "aux destins exceptionnels qui ont fait des choix artistiques, littéraires, politiques ou personnels allant à l'encontre de leur époque et des conventions sociales." L'intello la plus sexy du PAF voulait "rendre hommage à celles dont la lecture a marqué mon adolescence, comme Toni Morrison, Joyce Carol Oates ou Karen Blixen". Un roman sur l'émancipation féminine en somme.

"Libres comme elles" d'Audrey Pulvar aux éditions La Martinière. Actuellement en librairie.

À ne pas rater