Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Audrey Fleurot : la jolie rousse pose nue pour Lui

Pour son numéro du mois de juin, le magazine Lui a choisi d'immortaliser la belle Audrey Fleurot. Avec sa chevelure incendiaire, la rousse au teint de porcelaine s'affiche seins nus - et plus encore - et se dévoile en interview.

C'est la nouvelle fille mise en avant par Lui. Après Léa Seydoux, Laetitia Casta ou Marie Gillain, c'est Audrey Fleurot qui fait tomber le haut comme le bas pour le magazine masculin. Chevelure rougeoyante, fourrure émeraude et seins nus, la comédienne attire forcément l'oeil.

L'exercice est toujours risqué, mais l'actrice d'"Un village français" et d'"Engrenages" s'y prête avec une apparente aisance. Nue sous sa robe, chaussée d'une paire de bottes en cuir, la poitrine scindée par une ceinture en cuir aux relents SM, la rouquine fait feu de tout bois. Pas de doute, Audrey Fleurot va affoler les compteurs, distillant sa sensualité et sa force de caractère à travers une série photos signée Mark Seliger.

Canon, elle l'est assurément. Mais c'est aussi son sens de l'humour et de la répartie qu'elle met en avant au fil de son entretien avec Frédéric Beigbeder. Il faut dire que les deux se connaissent bien : ils ont tourné ensemble "L'Idéal", en salles le 15 juin prochain. Un film dans lequel Audrey Fleurot joue un redoutable "visual coach", requin de la mode avide de nouvelles têtes à mettre sur les podiums.

Audrey Fleurot laisse parler la "stripteaseuse qui est en elle"

Suite de "99 francs", le livre de Frédéric Beigbeder mis à l'image par Jan Kounen en 2007, "L'Idéal" signe les retrouvailles avec le personnage d'Octave, autrefois interprété par Jean Dujardin, aujourd'hui repris par Gaspard Proust (déjà vedette de "L'amour dure trois ans", signé Beigbeder). Un film qui les a amenés en Hongrie pour des scènes cocasses (on évoque un taser et des nains).

Enceinte au moment du tournage, Audrey Fleurot évoque comment elle a retrouvé la ligne ("Essentiellement grâce à Photoshop") ainsi que ce shooting nu. Une façon pour elle de "faire plaisir à la stripteaseuse qui est en elle, à l'ado ingrate qu'elle était et qui n'aurait jamais envisagé de faire la couverture de Lui un jour !" Et en effet, il y a de quoi en rester coi.

À ne pas rater