Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Audrey Dana : Rencontre avec l'actrice de ''Les Jeux des nuages et de la pluie''

Actrice accomplie, muse de Claude Lelouch (qu'on avait rencontré à Monte Carlo ) et égérie divine de Piaget, Audrey Dana sera dès mercredi à l'affiche du film "Les jeux des nuages et de la pluie". Humble et directe, l'actrice qui a de superbes projets en cours nous a reçu dans ses bureaux du 8ème arrondissement de Paris. Rencontre.

Pouvez-vous vous présenter en trois adjectifs ?
Curieuse, casse-couille et vivante !

Vous avez beaucoup tourné pour Claude Lelouch, peut-on vous considérer comme l'une de ses muses ?
Je ne sais pas exactement comment définir "muse", mais je sais que je l'inspire. D'ailleurs, il m'inspire aussi, beaucoup. Je sais que je fais partie des actrices qui ont compté dans sa vie, on adore travailler ensemble. On va refaire un film ensemble d'ailleurs... Donc muse, je ne sais pas mais en tout cas j'adorerais.

Les Français ont la cote aux Etats-Unis en ce moment. Vous avez par ailleurs vécu à New York, vous imaginez-vous un jour faire carrière là-bas ?
Je suis franco-américaine, avec le passeport etc donc ce serait très facile pour moi de travailler là-bas. Du moins plus facile que pour une personne qui n'a pas la nationalité. Mais pour tout dire, je n'ai pas du tout de fantasme hollywoodien. Mon seul fantasme est de faire des beaux films, que le temps que je passe loin de mes enfants pour des tournages me remplissent et fassent de moi une meilleure femme, une meilleure mère. Bien sûr, il y a d'excellents réalisateurs là-bas, c'est surtout l'image blockbuster qui ne me fait pas spécialement envie. Mais on ne sait jamais, je ne dis pas que si un jour une occasion se présente ça ne me ferait pas délirer de me lancer dans cette aventure.

Pouvez-vous nous parler du film "Les jeux des nuages et de la pluie" ?
Quand j'ai reçu le scénario je l'ai tout de suite beaucoup aimé. Il y avait un challenge artistique très fort, qui était de tourner avec quelqu'un avec qui je ne suis pas censé pouvoir communiquer. Il parle anglais et chinois, elle ne parle que français, j'ai donc tourné toutes mes séquences avec une personne sans pouvoir réellement dialoguer. En tant qu'actrice, le projet m'excitait beaucoup. Le scénario est très joli, autour du thème de la communication avec un grand "C", plusieurs langues, des acteurs que j'admirais beaucoup. Un film à petit budget avec un réalisateur très aiguisé (Benjamin de Lajarte), solide. Je suis d'ailleurs très heureuse du résultat.

Et concernant "Les bandits manchots", votre prochain film réalisé par Claude Lelouch ?
C'est un film complètement délirant, c'est une sorte de grosse farce qui mélange plusieurs générations. C'est très drôle, ludique... C'est d'ailleurs la première comédie que je vais faire avec Claude. C'est une vraie partie de plaisir ! Si tu lis le scénario tu découvres une bonne balade avec des vieux, des jeunes, des cons, des plus cons, c'est super drôle.

Concernant la réalisation, on sait que vous avez déjà commencé pas mal de projets, pensez-vous continuer dans cette voie là ?
Oui, je travaille actuellement sur un projet qui s'appelle "Homo Sapiennes", qui sera une comédie avec que des femmes... et sur les femmes. De base, j'ai commencé ce projet avec des témoignages de femmes en tout genre qui sont venues dans mon bureau raconter leurs histoires. Il y a eu par exemple Chantal Thomass ou des personnes plus lambda, des homosexuelles, transsexuelles, femmes battues... Tout ! Ça a été un travail passionnant qui a donné naissance au scénario. Mais je l'ai aussi tricoté avec les actrices puisque je les ai choisies avant de commencer à écrire l'histoire du film. Je leur ai demandé quels étaient leurs fantasmes d'actrices, quels rôles elles aimeraient jouer mais qu'on ne leur a jamais proposés. C'est un vrai projet utopique, qui va enfin avoir de vrais personnages féminins et complexes dans une comédie. On est souvent victime d'une image de faire-valoir. Rien ne nous ressemble vraiment au cinéma, donc je suis très heureuse de me lancer dans cette aventure. Et tout est parti d'un désir d'actrices, puisque moi par exemple j'ai toujours des rôles très intenses. Et certes, je suis intense mais j'aime les comédies et j'aimerais en faire plus souvent. C'est important en tant qu'actrice de pouvoir donner son avis, choisir son rôle. Par exemple dans mon film, Marina Hands va avoir un rôle complètement délirant, un peu cruche et très drôle. On la voit tellement comme la petite intello qu'elle avait envie de ce nouveau genre de rôle.

Et vous alors, si on vous avait posé la question, quel rôle auriez-vous choisi ?
Je me suis justement créé un rôle. Je fais partie de la bande de filles du film. Pour mon personnage, j'ai tout centré sur les hormones. Pas dans le sens conventionnel du terme type "je suis de mauvaise humeur car j'ai mes règles". Je pousse les deux extrêmes qu'on a nous les femmes, la période bienveillante et la dégringolade en deuxième partie de cycle qui nous transforme souvent aussi. Mon personnage est complètement double et me ressemble beaucoup d'ailleurs.

Quelles actrices sont déjà confirmées dans ce film ?
Sylvie Testud, Julie Ferrier, Marina Hands, Mélanie Doutey, Astrid Bergès-Frisbey, Alice Taglioni, Alice Belaïdi, Mélanie Laurent... Il reste en suspens Géraldine Nakache, Leïla Bekhti et très probablement Isabelle Adjani. Un beau casting !

Quels sont vos 5 films favoris ?
J'adore Paul Thomas Anderson, donc je peux citer "Boogie Nights". Dans un autre genre et autre réalisateur, je pense à "Little Miss Sunshine" aussi. Un vrai "feel good movie" qui fait écho à la vie. "La guerre est déclarée" aussi. Et pour parler de films récents, "RadioStars" que j'ai adoré. Et puis "Intouchables", je suis très cinéma français en ce moment.

Pouvez vous parler de votre collaboration avec Piaget ?
C'est une collaboration magique. Je ne me voyais pas un jour représenter une marque de bijoux. Je ne m'imaginais pas dans une aventure comme celle-ci. Un jour j'ai fait un shooting pour eux et pour le Figaro Madame. Et puis il y a eu une vraie rencontre, avec le PDG de Piaget et ensuite avec Monsieur Piaget. Ce ne sont que des gens bien, l'ethique est parfaite, ils ont d'ailleurs eu le logo IOSW. La naissance de notre association vient d'une rencontre, depuis je suis l'ambassadrice de la rose, j'aime cet emblème féminin. Je suis très heureuse de travailler avec eux.

Avez-vous des indispensables mode ?
J'en ai un.... qui est très cher. C'est la marque Mus qui fait d'incroyables cachemires. En plus 10% de chaque pièce vendue va à des associations pour les femmes, contre le cancer. Ils font des pièces incroyables, de vrais doudous, sublimes.

La chanson que vous écoutez en boucle dans votre iPod ?
Imany
, qui est pour moi la nouvelle Nina Simone, une femme exceptionnellement belle qui va marquer notre époque.

Merci à Audrey Dana, à Anne Pourbaix ainsi qu'à Fidélité Production.

Propos recueillis par Aurélia Baranes.

À ne pas rater
À découvrir